La Fondation CPG pour l’entreprenariat sous les fonts baptismaux

Photo de famille du lancement de la Fondation CPG © GMT

Ce jeudi 22 février 2018, l’hôtel Radisson Blu de Libreville a servi de cadre à la cérémonie de lancement de la nouvelle fondation de la Confédération patronale gabonaise (CPG). Cet événement qui s’inscrit dans la volonté de l’organisation patronale de contribuer au développement économique du Gabon, a été également l’occasion pour cette dernière de signer un contrat de partenariat avec l‘incubateur national Junior Achievement (JA) Gabon.



C’est en présence du ministre sortant des Petites et moyennes entreprises (PME), Biendi Maganga-Moussavou, du ministre de la Promotion des investissements privés, de l’Entreprenariat national, des Petites et moyennes entreprises, du Commerce et de l’Industrie, Madeleine Berre, et du directeur exécutive de JA Gabon, Radia Garrigues, que le président de la CPG, Alain Bâ Oumar, a présidé la cérémonie de lancement de la fondation de cette organisation. la mise en place de cette Fondation  s’inscrit dans le cadre de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), dont l’objectif est d’intègrer les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans les activités et les interactions des entreprises avec leurs parties prenantes sur une base volontaire.

Dénommée «Fondation CPG pour l’entreprenariat», elle a pour vocation de «susciter chez les jeunes l’esprit d’entreprendre, mais également de permettre à la CPG d’étendre son action dans tous les domaines de la société, susceptible de contribuer au développement durable des hommes et femmes du Gabon».

C’est donc dans l’optique de concrétiser ce projet, que la CPG a signé un partenariat avec la Junior Achievement, dont l’expertise en matière de programme de formation et d’accompagnement est reconnu depuis bientôt 4 ans. Ainsi, ce partenariat prévoit le soutien à 15 jeunes entrepreneurs dans le cadre du financement du programme Startup et appuie à travers un fonds d’amorçage, la structuration de leur projet. Cet accompagnement d’une durée de 2ans (2018-2020) sera hébergé au sein de l’incubateur national à Libreville.

Présente lors de cette cérémonie, le ministre de la Promotion des investissements privés, de l’Entreprenariat national, des Petites et moyennes entreprises, du Commerce et de l’Industrie, Madeleine Berre, a salué la concrétisation de ce projet. «C’est avec beaucoup de satisfaction que j’ai observé que la CPG avait mis à la disposition de ce programme 25 millions de Fcfa. C’est vraiment une belle démonstration de ce qu’on appelle le soutien des entreprises à l’entreprenariat . Le soutien à l’entreprenariat c’est pas toujours l’Etat, il met en place l’écosystème, il accompagne mais en réalité c’est le secteur privé qui vient animer tout ça», a-t-elle relevé.  

Laissez votre commentaire