La dette du Gabon fixée à 4 110 milliards de F CFA au 1er semestre 2017

© Facebook / Le Ndzimba Officiel

Alors que le gouvernement fait des pieds et des mains pour la mise en oeuvre du Plan de relance économique (PRE) qui devrait à fortiori permettre un redémarrage de l’activité économique, les voyants restent toujours aussi alarmant. En effet,  au premier semestre 2017, l’évolution de la dette publique du Gabon affiche une croissance de 26%, passant de de 3 259,4 de FCfa à 4 110,4 milliards de FCfa, soit une augmentation de 851 milliards de FCfa, nous rapporte le site Le Nouveau Gabon.

Selon les indications du ministère de l’Economie relayées par nos confrères cette progression serait «imputable essentiellement à l’accroissement du stock de la dette intérieure». La dette intérieure, passée de 398,9 milliards à 985,7 milliards de FCfa, affiche une explosion de plus de 147%, en raison de l’accroissement du moratoire et de la dette bancaire.

«Au premier semestre de l’année 2017, la structure du portefeuille de la dette publique est de 76% de dette extérieure et 24% de dette intérieure contre 87,8% de dette extérieure et 12,2% de dette intérieure à la même période, une année auparavant»; indiquent les experts.

Pour ce qui est de la dette extérieure, l’augmentation est moins importante, elle a connu une marge de progression de 9,2%, due au renforcement des engagements auprès des bailleurs de fonds multilatéraux et commerciaux, nonobstant la légère diminution des créanciers bilatéraux et des marchés financiers.

Ainsi, la dette publique du Gabon présente 3 124 milliards de FCfa de dette extérieure, dont plus de 1 251 milliards auprès des marchés financiers  et 610 milliards de FCfa de dette commerciale. La dette intérieure est quant à elle estimé à plus de 362 milliards de FCfa, au titre des engagements auprès des banques locales.

Laissez votre avis