La Déclaration de la souveraineté de la Russie célébrée avec faste à Libreville

Le 11 juin dernier les locaux de l’Ambassade de la Fédération de Russie en République Gabonaise sis au boulevard Triomphal de Libreville a servi de cadre à la célébration de la fête nationale de ce pays d’Europe de l’est. Cet événement rentrait dans le cadre de la commémoration des 29 ans de la signature par de Congrès des députés du peuple de la Déclaration de la souveraineté de l’État de la Russie.


C’est en présence de nombreux officiels gabonais notamment le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Alimentation chargé de la mise en œuvre du projet GRAINE Biendi Maganga Moussavou, du ministre de la Forêt, de la Mer, de l’Environnement chargé du Plan Climat Lee White, du secrétaire général de la présidence de la République Jean Yves Teale des représentants du corps diplomatique, des médias, et des milieux politiques du Gabon qu’a été célébrée cette journée d’amitié et d’unité.

Cet événement qui marquait un moment historique pour ce pays qui partage d’excellentes relations bilatérales avec le Gabon depuis 45 ans a été agrémenté non seulement par un cocktail offert aux convives par l’ambassadeur mais aussi par deux expositions consacrées aux monuments historiques et beautés naturelles de la Russie et au cinquième anniversaire de la réunification de la Crimée avec la Fédération de Russie.

Lors de son allocution de circonstance, il a rappelé les objectifs de la célébration de cette journée qui selon lui permet de se remémorer que « pendant cette courte période la Russie a été en mesure de prouver qu’elle sait tirer les leçons de ses fautes et faire face aux difficultés grâce à la concorde civile et nationale ».

Il a d’ailleurs réaffirmé l’engagement du plus grand pays du monde de poursuivre sa coopération avec l’Afrique en général et avec le Gabon en particulier. « L’année 2018 marque le début du grand retour de la Russie en Afrique. Le premier sommet Russie – Afrique prévu pour cet octobre jettera les bases pour le développement ultérieur tous azimuts de la coopération entre la Russie et l’Afrique et servira à la réalisation d’un des plus grands défis diplomatiques de Russie qui est la reprise de liens politiques, économiques, techniques, culturelles avec le continent africain », a indiqué Dimitri Kourakov.

Laissez votre commentaire