La Conasysed réclame le départ de Florentin Moussavou

Ce jeudi 23 février 2017, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) s’est retrouvée en assemblée générale extraordinaire pour décider de la conduite à tenir suite aux menaces du gouvernement à l’endroit des enseignants grévistes.  Le départ de Florentin Moussavou a été le point d’orgue de cette rencontre.



Comme annoncé, le 22 février dernier, lors de son point de presse, la Conasysed s’est retrouvée en Assemblée générale extraordinaire dans l’optique de répondre aux menaces de suspension de solde et de radiation qui planent sur la tête de plusieurs enseignants.

Plusieurs intervenants ont pris la parole durant cette rencontre. Ces derniers ont tous déploré le traitement réservé aux enseignants. Ils ne comprennent pas pourquoi le gouvernement s’acharne sur eux alors que d’autres secteurs ont eu gain de cause après avoir observé des mouvements de grève, en faisant notamment allusion à la grève des magistrats.

Après avoir appelé certains articles de la Déclaration des Droits de l’Homme pour faire savoir à tous que les enseignants sont des hommes et non des animaux, Simon Ndong Edzo, Délégué Général de la Conasysed s’est indigné. De ce fait, il a annoncé que « La Conasysed ira jusqu’au bout et réclame le départ de Florentin Moussavou », ministre de l’Education Nationale.

Par ailleurs, ce dernier a aussi annoncé qu’ils se retrouveront au même endroit lundi prochain à 9h et que des « mesures fortes seront » prises.

Enfin, le Délégué Général a donné un numéro Airtel Money pour toute personnes désirant venir en aide à la CONASYSED durant cette période difficile. Il s’agit du 07-95-07-33.

Laissez votre commentaire