La Conasysed appelle les enseignants à observer une grève du 3 au 12 janvier prochain

Conasysed en assemblée générale © D.R

Dès le 3 janvier 2018 prochain, la Ministre de l’éducation nationale, Nadine Patricia Anguile, fera face à la grève générale des enseignants réunis au sein de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur Education (Conasysed). Belle-façon de souhaiter leurs voeux de nouvel an à leur tutelle.

Réunis en Assemblée Générale ce jeudi 28 décembre 2017, les enseignants membres de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur Education (Conasysed) ont décidé unanimement d’« observer un mouvement de grève du 3 au 12 janvier 2018 prochain». Une énième grève qui risquerait de perturber toute l’année académique comme la précédente, avec des conséquences qu’on connait.

Au motif de cette décision, les enseignants réclament entre autres «la réhabilitation officielle de la Conasysed suspendue par l’arrêté du ministre de l’Intérieur n°006/MISPDL; le paiement des arriérés de salaires de 807 plus 19; la régularisation des situations administratives; la non-application des réformes constitutionnelles tendant à supprimer les syndicats; l’organisation du concours interne d’entrée à L’Ecole Normale Supérieure prévu les 24 et 25 juin 2017 mais reporté sine-die; l’annulation du double flux; le respect des Libertés syndicales; le paiement des vacations aux examens 2017; le paiement de la Bourse des élèves ; l’annulation des conseils de discipline arbitraires etc…».

Autre point inscrit à l’ordre du jour, l’insécurité grandissante en milieu scolaire dont l’attente des mesures pour y remédier constituent désormais un énième point au cahier de charge des enseignants: «l’arrêt des violences en milieu scolaire». Ce épiphénomène qui s’installe lentement mais sûrement dans nos établissements scolaires sans que les autorités publiques ne s’y intéressent réellement inquiète autant les enseignants que les enseignants. Cette grève déclarée invite ainsi madame la Ministre à réfléchir sur les solutions à proposer dès le 3 janvier prochain pour éviter plus de troubles. Nous y reviendrons.

Laissez votre commentaire