La Cnamgs annonce le règlement de la facture des pharmaciens

Dans un communiqué publié par l’Union n°12485 de ce week-end, la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs), a informé les pharmaciens du paiement à son agence comptable des créances dues dès ce lundi 31 juillet 2017.

Cette réaction de la Cnamgs intervient à la suite à l’ultimatum de 10 jours posé par le Syndicat des pharmaciens du Gabon (Sypharga), qui au terme de son assemblée générale du 20 juillet 2017, à adjoint à la Caisse,  de régler les encours de sa dette estimée à 4 milliards de francs.

Selon le communiqué de la Cnamgs,  les retards de paiement constatés sont dus, en réalité, «à un dysfonctionnement technique survenu sur la chaîne de dépense. Et non à un problème de trésorerie», comme l’ont prétendu plusieurs médias.

La direction générale de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale a également rappelé que les conventions signées avec les pharmacies prévoient des clauses pertinentes sur la résolution amiable  de toutes les difficultés inhérentes à l’exécution des contrats.

L’ultimatum des pharmacies qui a pris fin ce 30 juillet devait conduire à la suspension des services aux assurés des fonds 2 et 3 (GEF- Gabonais économiquement faibles et agents publics), si le règlement totale de la dette n’était effectif.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire