La CDC lance la commercialisation des 220 appartements de sa «Résidence Les Bougainvilliers»  

EN médaillon, Herman Nzoundou Bignoumba DG de la CDC © GMT

Ce mardi 19 décembre 2017, la Caisse des dépôts et consignations (CDC), a procédé à son siège sis à l’Avenue de Cointet, dans le 3ème arrondissement de Libreville, au lancement de la commercialisation du programme immobilier dénommé «Résidence les Bougainvillier». Ce dernier rentre dans le cadre des missions d’accompagnement qu’offre cette institution financière étatique, dans l’acquisition du logement social pour les populations et d’investissement dans le foncier.  

Construit par la Caisse des dépôts et consignations, le complexe comprend 15 immeubles de 2 types différents soit 220 appartements de 2 et 3 chambres situé au quartier Avorbam dans la commune d’Akanda. Ce dernier dispose de toute les commodité d’usage notamment 337 places de parking; 3 postes transformateurs de 400 Kva chacun; une bâche à eau enterré avec un local surpresseur pour la régulation des pressions d’eau dans les appartemment; une zone ludique de 3 815 m² et un accès privatif comportant une barrière et une guérite. Autant d’éléments qui ne manqueront pas de satisfaire les potentiels acquéreurs.

Dans l’optique de répondre au plus haute instruction du président Ali Bongo qui fait de l’accès au logement une véritable priorité, les intéressés peuvent acquérir un appartement soit par accès direct en payant cash soit en location vente soit un loyer de 350 000 Fcfa minimum et 550 000 Fcfa maximum.  

«Pour les ménages de deux à cinq personnes les lotissements offrent une capacité d’accueil de 1000 résidents ce qui permet de répondre aux besoins des populations en matière de logement»; a expliqué le directeur général de la CDC, Herman Nzoundou Bignoumba.  

Par ailleurs, Herman Nzoundou Bignoumba a tenu à préciser «la mission de la Caisse des dépôts et consignations est de favoriser l’accès au logement social et à tous types d’habitats»; soulignant que le lancement des ventes des appartements de la «Résidence Les Bougainvilliers» n’était qu’un ballon d’essai pour des projets accessible aux plus grand nombre de gabonais tel que souhaité par les plus hautes autorités.

Laissez votre commentaire