La Caf exige le rattachement des commissions d’arbitrages aux fédérations

© AGP

Ce jeudi 10 mai 2018, la Confédération africaine de Football (CAF) dans une correspondance adressée à toutes les fédérations nationales membres, leur a indiqué que chacunes d’elles devra dorénavant disposer d’une commission d’arbitrage qui lui sera «directement subordonnée».

Après avoir annoncé s’être équipée d’un centre de commandes des matchs, qui lui permettra de suivre en direct l’ensemble des rencontres des compétitions qu’elle organise, la CAF vient de faire un nouveau pas en avant, en signifiant aux différentes fédérations nationales qu’elles devront désormais disposer en leur sein de commissions d’arbitrages.

La décision intervient après le récent atelier qui a eu lieu au Caire en Egypte, et qui a mis en lumière le non respect par certaines associations membre, des dispositions de la Fédération internationale de Football (FIFA) en matière d’arbitrage. Il sera donc question pour chaque fédération nationale, de mettre en place des commissions d’arbitrage d’ici le 1er juin 2018 sous peine de sanctions.

La confédération africaine qui a indiqué que les fédérations qui ne se plieront pas à cette nouvelle règle «s’exposent à la suspension automatique de leurs arbitres et arbitres assistant internationaux par la CAF et la FIFA», et qui souhaite par cette réforme, remettre les fédérations au centre de toute activité liée au Football et ainsi éviter toute forme d’ingérence a conclu en affirmant «l’organisation, les normes et le développement de l’arbitrage doivent être contrôlées exclusivement par la fédération».

Laissez votre commentaire