La Bibliothèque universitaire de Libreville échappe à un incendie

Ce 13 avril 2017, aux alentours de 9 heures, une panique générale a eu lieu à la Bibliothèque universitaire de Libreville, dans le 2ème arrondissement de Libreville. Un fil de courant qui a pris feu, causant un court circuit nous rapporte Pyramidmediagabon.com.

GABON LIBREVILLE

Le feu provenait de l’intérieur de la Bibliothèque universitaire, où une peur soudaine s’est emparée du personnel et des étudiants venus consulter les ouvrages. Plus de peur que de mal, n’eût été la présence des sapeur-pompiers qui ont pu arriver dans les locaux de la Bibliothèque à temps pour mettre fin à ce début d’incendie.

Présents sur les lieux, les agents de la société d’énergie d’eau du Gabon (SEEG) ont été dans l’incapacité de remédier au retour de l’électricité dans cette structure. Pour eux, il faut impérativement procéder à la réfection et à l’installation électrique du bâtiment, c’est leur état de délabrement qui a provoqué ce court circuit.

Il est a noté que la Bibliothèque Universitaire date des années 70.Cette ancienneté explique belle et bien l’état de vétusté du bâtiment. Force est de constater que jusqu’à ce jour les autorités Universitaires, notamment le Centre national des oeuvres universitaires (CNOU) et le gouvernement n’ont pas pensé à la réfection de ce vestige. Cette situation a été inscrite dans le cahier de charge des grèves organisées par le personnel Universitaire, mais n’a jamais trouvé écho auprès des la hiérarchie.

La Bibliothèque est devenue un lieu où, il règne un silence de mort car, vidée de son personnels et des apprenants ; elle ne vit plus.

Laissez votre commentaire