La Banque mondiale a octroyé 500 millions de dollars au Gabon entre 2015 et 2017

© Le Gabon Émergent

Dans le cadre de l’appui financier que l’institution internationale accorde aux pays africains, la directrice des opérations de la Banque mondiale en charge du Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, Angola et Sao Tomé, Elisabeth Huybens, a effectué une tournée qui l’a conduit dans ces différents pays. Elle a indiqué au cours d’un échange avec la presse, que l’institution a multiplié son appui au Gabon dans divers domaines.

Elisabeth Huybens a confié à la presse que «depuis seulement deux ans, notre portefeuille voire notre appui au Gabon a quintuplé. On avait un portefeuille autour de 70 millions de dollars, il y a deux ans. Et là pour le moment, on vient encore de signer un accord de crédit pour un projet sur les statistiques. Et avec ce projet, nous sommes arrivés à un portefeuille de 500 millions de dollars».

Cette enveloppe octroyée à l’Etat gabonais avait pour objectif de soutenir les efforts consentis pour diversifier l’économie. Elle permettra également de faire aboutir plusieurs projets dont la modernisation du système statistique du Gabon, entré en phase d’implémentation depuis quelque temps.

Il faut souligner, concernant le système statistique du pays que sa caducité constitue un frein à l’action de bailleurs de fonds ainsi qu’à la conduite des négociations avec certains partenaires au développement.

Selon un des experts en statistiques qui accompagnent la directrice des opérations, «L’amélioration de l’information statistique permettra aux ministères, mais aussi aux partenaires au développement, de disposer d’un système de gestion efficace, pour de meilleurs résultats de développement, grâce aux chiffres précis communiqués rapidement en particulier sur la pauvreté, l’inflation, le produit intérieur brut, la santé, l’emploi et l’agriculture».

Laissez votre avis