La Bad octroie au Gabon 131 milliards pour diversifier son économie

Dans le cadre de l’appui aux réformes et à la diversification de l’économie, la Banque africaine de développement (BAD) vient d’annoncer à travers un communiqué rendu public le mercredi 11 janvier dernier, l’octroi d’un prêt de 131 milliards de Fcfa à l’Etat gabonais. Ce montant servira à relancer durablement l’économie du pays, qui traverse une crise économique due à la baisse des cours du pétrole brut.

Selon le communiqué des responsables de la Banque Africaine de développement, ce financement a pour objectif principal de soutenir le Programme d’appui aux réformes économiques et financières (Paref) qui vise entre autre à assurer de manière pérenne une relance de la croissance économique. Cela devrait passer par le renforcement de la viabilité des finances publiques et la transformation structurelle de l’économie gabonaise,

Le président de la Banque de la BAD, Akinwumi Ayodeji Adesina, n’a pas manqué de souligner qu’il « s’agit, dans le cadre des discussions avec la Communauté économique et monétaire des Etats d’Afrique centrale (Cemac), d’une réponse à l’effondrement des prix du pétrole, qui a eu un impact négatif sur l’économie du Gabon, et cette opération va contribuer à soutenir le pays, de manière substantielle, en collaboration avec d’autres partenaires au développement »

D’un montant initial de 131 milliards Fcfa, ce prêt est le premier de deux programmes d’appui budgétaire qui couvre la période 2016 – 2017, pour un financement global de 327,5 milliards Fcfa.

Laissez votre avis