vendredi,24 septembre 2021
AccueilA La UneKoulamoutou: Il se suicide à l’aide d’une cravate après avoir appris que...

Koulamoutou: Il se suicide à l’aide d’une cravate après avoir appris que ses trois enfants ne sont pas de lui

Ecouter cet article

Le village Youlou dans le département de la Lolo-Bouenguidi, près de Koulamoutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo a été le théâtre d’un drame le dimanche 29 août 2021. Un agent municipal répondant au nom d’Augustin Mouyoupa se serait donné la mort à la suite d’une violente altercation avec sa concubine après qu’il aurait appris que les trois enfants nés de cette dernière ne seraient pas les siens, rapporte le quotidien L’Union dans sa livraison du jeudi 2 septembre 2021.

Selon le récit du quotidien L’Union, c’est à la suite d’une violente dispute entre Augustin Mouyoupa et sa compagne survenue à Lebani, un village voisin à celui de Youlou que l’agent municipal en poste à Koulamoutou se serait donné la mort. Assistant à un retrait de deuil, des échanges verbaux entre les deux concubins auraient éclaté. Au cours de ceux-ci, la femme aurait fait savoir qu’il serait stérile et que leurs trois enfants ne seraient pas de lui.

Des révélations qu’Augustin Mouyoupa n’aurait pas supportées et qui vont le pousser à mettre un terme à sa vie, le dimanche 29 août au petit matin. Selon nos confrères du quotidien L’Union, le défunt aurait donc accompli son geste désespéré en se pendant à l’aide d’une cravate solidement attachée à un arbre situé derrière son domicile. C’est sa concubine elle-même qui aurait découvert le corps quelques heures plus tard.

Alertées, les autorités judiciaires se sont promptement rendues sur les lieux pour le constat d’usage. Bien que les obsèques du regretté Augustin Mouyoupa aient déjà eu lieu, une enquête sera ouverte afin de faire la lumière sur cette affaire pour le moins insolite dans cette localité habituellement calme.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop