lundi,5 décembre 2022
AccueilDerniers articlesKoulamoutou: faute de transport, elle décède sur un brancard sur le chemin...

Koulamoutou: faute de transport, elle décède sur un brancard sur le chemin de l’hôpital

Ecouter cet article

Marie Iboutsi, une compatriote âgée de 80 ans, a récemment trouvé la mort à Koulamoutou dans la province de l’Ogooué-Lolo. Le drame est survenu entre le Carrefour Iboundji et Boutemba alors que l’octogénaire était sur un brancard porté par des habitants de son village qui tentaient de rejoindre à pied l’hôpital de la localité, par manque de transport à cause du mauvais état de la route, rapporte Top Infos Gabon.

Le mercredi 23 février 2022 restera gravé à vie dans les mémoires des populations de Koulamoutou et plus particulièrement celles vivant au village Dibamba dans la province de l’Ogooué-Lolo. Et pour cause, cette journée qui ne présageait rien d’extraordinaire a tourné au drame avec le décès de Marie Iboutsi, sur un brancard porté par les riverains qui tentaient de rallier l’hôpital le plus proche pour que des soins lui soient apportés. 

Une source locale indique que « Marie Iboutsi souffrait d’une hernie qui s’est très vite développée. Dans le village il n’y a pas de dispensaire. Préoccupés par la gravité de la situation, les habitants de Dibamba décident alors de l’emmener à l’hôpital ». Malheureusement, malgré leur acte héroïque, la mission se solde par un échec avec le décès de l’octogénaire. Un drame consécutif à l’absence de véhicule causée par l’état impraticable de la route de la localité. Cadavre en main, les villageois vont faire demi-tour jusqu’au village où le corps a été exposé et enterré.

Un énième drame qui devrait fortement interpeller les autorités tant l’état de certaines voies de l’intérieur a maintes fois été décrié par les populations locales. Cet axe est également l’archétype d’un échec des différentes personnalités qui se sont succédé au ministère des Travaux publics et partant du gouvernement. Lesquelles ne parviennent pas à mettre en place des politiques publiques pérennes visant à améliorer ce tronçon routier. 

Une négligence qui a pour conséquence d’empêcher le déplacement optimal des populations de ces localités et ce sous le regard indifférent des autorités gouvernementales, en tête desquelles, le ministre des Travaux publics, de l’Equipement et des Infrastructures Léon Armel Bounda Balonzi mais aussi du ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong afin de favoriser la mise en place de centres médicaux de proximité. 

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x