mercredi,19 janvier 2022
AccueilDerniers articlesKango: hôtel «Le Bercail», un lieu convivial à moins de 100 kilomètres...

Kango: hôtel «Le Bercail», un lieu convivial à moins de 100 kilomètres de Libreville

Ecouter cet article

S’évader à quelques kilomètres de Libreville deviendra de plus en plus récurrent avec la réhabilitation de la Nationale 1 par la Société autoroutière du Gabon (SAG), et l’hôtel le Bercail situé à Kango, chef-lieu du département du Komo dans la province de l’Estuaire. Un coin reposant qui deviendra sans aucun doute le lieu par excellence des habitués de l’hinterland. 

Installé à Kango, à quelques encablures de la voie principale, Jean Paul Mba Etoughe, le promoteur de l’hôtel Le Bercail, ancien cadre d’Eni Gabon puis de Total, s’est donné le pari de s’ériger en levier du tourisme dans la capitale départementale du Komo. C’est ainsi qu’en 2018, de retour dans sa ville natale pour un événement familial, il constate une carence en établissements hôteliers. Dès lors, il nourrit l’ambition d’offrir un cadre chaleureux, convivial et reposant à toute personne désireuse de découvrir le département du Komo. 

Une vue de l’une des chambres © GMT

Le projet prendra forme au terme de sa carrière professionnelle. Il débute avec la construction d’une maison d’hôte dotée de 6 chambres. Laquelle sera agrandie à telle enseigne que la structure va doubler sa capacité d’accueil tout en élargissant son offre de services. Et ce, pour des tarifs à la portée de toutes les bourses. Cérise sur le gâteau, le promoteur prévoit des tarifs régressifs en fonction du nombre de nuitées souscrites.

La salle de réception © GMT

Une offre de service qui devrait intégrer une visée touristique. « Il y a de nombreuses activités et d’ici peu, nous allons mettre en place des promenades en bateau, des randonnées pédestres afin de voir les différents circuits qu’offre la faune de Kango », a annoncé Jean Paul Mba Etoughe. Non sans manquer de préciser qu’une restructuration de son établissement hôtelier. Lequel devrait dorénavant abriter une piscine, une boîte de nuit privée, une salle de remise en forme et une salle de conférence déjà opérationnelle.

C’est donc fort de ce potentiel inestimable, que le gérant de l’hôtel Le Bercail préconise de « mettre en place des mécanismes plus dynamiques capables de booster le secteur touristique, qui concourt de manière efficiente à la diversification de l’économie ». D’ailleurs sa structure offrira 3 types de tourisme: Tourisme vert, balnéaire et culturel. Des offres et un cadre qui devraient convaincre bon nombre de personnes à y aller afin de se ressourcer loin du brouhaha de la capitale gabonaise. Une initiative à encourager au vu du potentiel de la zone mais aussi des emplois que va créer la structure hôtelière.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop