Kab’Oyeri: une ONG Gabonaise aux jeux olympiques de robotique à Mexico

Dans le cadre du  First Global Challenge, les jeux olympiques de la robotique qui auront lieu à partir du 13 août prochain à Mexico, la capitale du Mexique, le Gabon sera représenté par l’organisation non gouvernementale Kab’oyeri, qui  évolue dans le domaine du numérique.  

Depuis 2017,  le  First Global Challenge met à l’honneur les jeunes talents scientifiques du monde notamment dans le domaine de la robotique et de l’éducation numérique. L’objectif de cet évènement international est d’encourager les deux milliards de jeunes à travers la planète  à s’intéresser aux Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (STEM) et à promouvoir l’éducation numérique.

En pratique les créations des jeunes participants doivent contribuer à résoudre les problèmes les plus urgents du monde et d’améliorer la qualité de vie de chacun d’entre nous. En 2017 le thème du concours portait sur  la création d’un robot qui facilitait l’accès à l’eau potable.

Pour cette année, il s’agira de construire un robot soucieux de l’impact énergétique, un thème particulièrement cher à l’équipe du Gabon dont le pays est  impliqué dans la préservation des écosystèmes naturels, et la mise en place des politiques de développement durable efficaces. «Voici une occasion formidable donnée à la communauté, aux entreprises et aux privés de renforcer  le leadership gabonais pour la cause climatique et l’éducation en accompagnant financièrement notre équipe», a souligné le secrétaire exécutif de l’ONG Kab’Oyeri, Kevin Meyet.

A Mexico, l’équipe gabonaise va concourir aux côtés de 160 autres nations venues du monde entier. Il s’agit d’un évènement mondial. La cérémonie inaugurale devant plus de 30 000 spectateurs sera l’occasion de mettre en valeur le patrimoine culturel du Gabon.

Notons que c’est grâce au projet Cybele, qui promeut l’apprentissage des bases de la programmation informatique  initié par l’organisation non gouvernementale Kab’Oyeri , et dont le but est d’apprendre aux enfants dès leurs jeune âge, à coder ou à programmer, que le Gabon a reçu une invitation à participer au First global Challenge 2018.

Présente à Nantes en 2015, lors de la Journée internationale de la francophonie, l’Ong Kab’Oyeri distille la curiosité et les compétences numériques dans les communautés scolaires et entrepreneuriales gabonaises. Le projet cybèle quant à lui renforce les capacités des jeunes filles aux métiers du numérique avec plus de 25 évènements et 3000 personnes impactées.

Laissez votre commentaire