mardi,28 septembre 2021
AccueilDerniers articlesJoyce Laffite: «Le temps du peuple et de la conscience citoyenne semble...

Joyce Laffite: «Le temps du peuple et de la conscience citoyenne semble à nouveau renaître»

Ecouter cet article

Si la récente tournée du président du Rassemblement pour la patrie et la modernité a été marquée par des péripéties aussi invraisemblables que surréalistes, elle aura sans aucun doute été l’occasion pour ce dernier d’apporter un message d’espoir dans les provinces qu’il a visitées. C’est du moins le sentiment exprimé par le conseiller et chargé de mission du président de cette formation politique Laffite Joyce Ntsegue dans une tribune aux allures de carnet de voyage vers le Gabon profond. 

« L’enjeu politique de notre temps 

Plus de 2600 km de routes sinueuses et ardues et des heures de conduite pour rencontrer les gabonais de l’intérieur à travers le Haut-Ogooué et l’Ogooué-Ivindo. C’était également des heures de filatures par les services de renseignements sur notre tournée. Entre l’affaire de « l’invité indésirable » d’Okondja, le refus des chambres du motel du Conseil départemental et la sordide histoire de « chancia » montée de toute pièce sur l’honorable député Edgard Owono Ndong et moi afin de nous discréditer et distraire l’opinion. Un « classic » bien connu des hommes politiques égoïstes qui en manque de solutions de développement de leurs localités infligent la peur aux populations. 

Tous ces événements nous ont davantage motivés à rester concentrés sur l’essentiel. Et l’essentiel c’est le message aux gabonais.  Oui les Gabonais doivent se parler, non pas pour continuer avec les mêmes pratiques politiques mais pour rompre avec un système politique qui ne préserve que l’intérêt des individus et non des populations. Nos tournées ne se résument pas à organiser une prochaine élection présidentielle mais à repenser l’avenir du Gabon. Nous voulons bâtir une structure de valeurs avec des femmes, des hommes, des jeunes et l’ensemble des forces vives de la Nation pour un Gabon plein d’espoir et d’avenir pour les générations futures. C’est là tout le sens et le but de nos tournées politiques au côté d’Alexandre Barro Chambrier. 

Il faut du cœur et de l’amour pour aller si loin de chez soi en bravant tous les dangers. Écouter les Gabonais et leur dire ce que nous avons comme solutions pour eux. Plus que jamais, aujourd’hui, notre pays a besoin d’hommes sincères et non de politiciens aux promesses toujours attendues. En parcourant le Gabon profond, on se rend bien compte du potentiel de ce pays. Si beau par sa terre, sa forêt, ses rivières, sa mer et riche par sa population ainsi que sa diversité culturelle. Les gabonais sont aimants, partout, ils esquissent un sourire de bienvenue et chaleureusement ils nous accueillent chez eux. 

Un seul sentiment se dégage de mon être, la volonté de continuer de croire en un Gabon meilleur, croire en une nouvelle génération de leaders qui serviront ce pays avec volonté et amour. 

C’est inadmissible de voir un si beau pays en manque d’idées sur le développement du tourisme alors que chaque province regorge d’atouts pour développer ce secteur. C’est inadmissible de voir des provinces entières sans plan de développement local, ni de solutions de travail pour les plus jeunes alors que des entreprises étrangères exploitent leur terre depuis des décennies. C’est inadmissible de voir l’abandon de l’État face au réseau routier alors qu’on exploite tous les jours le bois et bien d’autres richesses. 

C’est incompréhensible de mettre autant d’argent dans la gratuité des services connexes à la Covid-19 alors que des dispensaires par centaine sont à l’abandon dans tout le Gabon. C’est incompréhensible de payer des tests à 20.000 Fcfa et de ne pas arriver à garantir des soins primaires de santé. 60 ans plus tard, ni le réseau routier, ni le système éducatif, ni le système de santé et de protection sociale n’auront connu un essor de développement majeur.  

Jeter le voile de la crise sanitaire sur la crise politique n’aura rien arrangé, bien au contraire ! Elle a révélé l’incapacité des émergents à créer une croissance inclusive et conduire le Gabon vers l’émergence. 

Tout est payant et tout coûte cher. 

Nous avons tant à faire pour ce pays et nous avons un plan d’urgence. Un plan d’urgence pour restaurer l’autorité de l’État, pour instaurer un contrat de confiance avec les jeunes, avec nos mamans qui se battent au quotidien et l’ensemble des gabonais qui peinent à tenir les deux bouts. Nous aspirons à un Gabon réel avec des solutions idoines à la route, à l’éducation, au travail, à la santé et à la restauration du système social et judiciaire. 

J’ai vu dans les yeux de chaque gabonais l’espoir de l’alternance. J’ai vu en eux la détermination de continuer. Ils ne sont pas fatigués de croire au changement, ils sont plutôt fatigués de voir des politiciens mentir sur leurs dos, se vendre, et ensuite appeler ça de la politique. Un petit frère m’a posé la question de savoir ce que je pensais de ceux-là qui rejoignent l’autre camp. Je lui ai répondu que ce n’est pas dans cette direction que nous devons regarder mais que c’est  notre avenir. C’est cette nouvelle génération de jeunes qui a rendez-vous avec l’histoire. 

Que voulons nous faire du Gabon ?

D’autres ont choisi de poursuivre avec un système politique de prébende et individualiste fondé sur le sectarisme et la peur du changement. Préserver l’intérêt d’un parti plutôt que celui de la Nation. 

Les autres quant à eux veulent désormais être en mesure d’édicter les règles du politique en désignant librement des personnalités d’État intègres pour édifier des institutions légitimes répondant à ses aspirations profondes de changement et de modernité. C’est l’enjeu politique de notre génération. 

Le temps du peuple et de la conscience citoyenne semblent à nouveau renaître, riche ou pauvre, d’un camp ou d’un autre, d’une province à l’autre, le changement vous appartient et cette fois-ci il faudra que ce soit différent.

Nous devons être prêts ! »

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Enami Shop