lundi,27 septembre 2021
AccueilDerniers articlesJoyce Laffite: «la dépravation des mœurs et les violences en milieu scolaire...

Joyce Laffite: «la dépravation des mœurs et les violences en milieu scolaire illustrent l’incommunication parent et enfant»

Ecouter cet article

La diffusion sur les réseaux sociaux ces dernières semaines de vidéos obscènes d’élèves de lycées et collèges de Libreville a particulièrement heurté l’opinion amenant de nombreux observateurs à s’interroger sur les causes de cette résurgence d’actes de cette nature au sein de la jeunesse. Un fait qui pour l’acteur politique, Conseiller et Chargé de missions du Président Rassemblement pour la patrie (RPM) Laffite Joyce Ntsegue serait la conséquence du manque de communication entre parent et enfant. Ci-dessous l’intégralité de son libre-propos. 

« Les temps changent et les hommes avec mais constat plus grave encore de nos jours, les gens se recommandent le mal sous toutes ses formes: violence, vice, corruption, détournement. La dépravation sous toutes ses formes ne fait pas exception à cette règle, elle vient de nous, de nos comportements et de nos actions;  s’il y a une délinquance juvénile, c’est qu’il y a une délinquance parentale.

François Mitterrand disait : »La jeunesse n’a pas toujours raison, mais la société qui la frappe a toujours tort. »

La dépravation des mœurs et les violences en milieu scolaire et où à la maison, illustrent parfaitement l’incommunication parent et enfant, mais encore plus la perte de certaines valeurs traditionnelles, qui autrefois garantissaient un socle éducatif solide. 

J’ai une grande peur pour notre avenir et celui de nos enfants. Ce phénomène que nous observons tous peut être une conséquence de multiples facteurs : familiaux, sociétaux ou culturels. La déchirure de la cellule familiale, le chômage des parents, l’indifférence sociale, l’oisiveté et le système scolaire en perdition. 

C’est ici que je fixe la responsabilité du ministère de l’éducation nationale envers notre jeunesse, quand nous avons des effectifs pléthoriques  dans les salles de classe et que nos enseignants sont traités avec mépris, nous ne pouvons que constater les dégâts. 

C’est une jeunesse sacrifiée, perdue, et en manque de repères que nous avons sur les mains. Aujourd’hui les enfants fument, boivent, se droguent et commencent à avoir des relations sexuelles avant même la puberté. Symptôme d’une société qui va mal et au sein de laquelle le rôle de la famille et de la communauté tendent à disparaître. 

L’avènement des nouvelles technologies rend accessible diverses sources d’informations. Informations pas toujours contrôlées ou contrôlables par les parents ou les adultes qui gravitent autour des enfants. Protéger nos enfants passe aussi par une communication éclairée et responsable envers eux. 

Si vous n’éduquez pas votre enfant, quelqu’un d’autre le fera. 

J’invite l’ensemble des acteurs du système éducatif et les parents d’élèves à sensibiliser davantage en milieu scolaire, dans nos maisons, et les établissements à plus de responsabilité et de fermeté. Un système éducatif de qualité passe avant tout par la valorisation de la fonction enseignante.  
L’éducation, l’avenir de nos enfants n’ont pas de prix, nous devons agir rapidement. »

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Enami Shop