Jovani Allogho vainqueur du Five minutes vidéo challenge d’ Airtel

Le vendredi 17 novembre dernier, le siège de l’opérateur de téléphonie mobile Airtel Gabon sis à l’immeuble Gabon Mining Logistic a servi de cadre à la remise de la récompense au vainqueur de la compétition nationale Five minutes vidéo challenge (5MVC). Au terme d’une finale très serrée c’est le jeune Jovany Allogho qui a remporter le premier prix d’une valeur d’un million de Fcfa.

Cette compétition internationale organisée en partenariat avec plusieurs autres opérateurs internationaux installés à Singapour ou même en Australie a pour objectif d’offrir la possibilité aux jeunes d’exprimer leur talent en matière de réalisation cinématographique en suivant le thème «connecting lives» donc l’interconnexion des vies.

Le jury composé de la réalisatrice, Samantha Biffot et du comédien et acteur, Serge Abessolo avait la lourde responsabilité de départager 4 finalistes de cette compétition. Un choix très difficile au vue de la qualité des vidéos proposés. Au niveau des critères, le respect du thème a été primordiale pour faire le choix du vainqueur. «C’est sur ce point là que nous avons fait notre sélection. Et nous avons été vraiment bluffé par la qualité des productions»; a indiqué Samantha Biffot.

Ainsi, après délibération c’est le court-métrage de cinq minutes, baptisé «I can’t disconnect» de Jovany Allogho qui a remporté la compétition nationale «Five minutes videos challenge». Il faut noter que ce mini documentaire aborde la question de l’addiction au téléphone portable, qui devient dans certains cas une drogue plus particulièrement chez les jeunes.  L’oeuvre sonne d’ailleurs comme une forme d’exutoire thérapeutique pour le jeune réalisateur puisque qu’il a révélé être réellement «addict de son smartphone».

S’exprimant par la suite, le réalisateur en herbe a remercié Airtel Gabon pour cette belle opportunité et le jury pour les conseils avisés tout au long de l’aventure. «Nous pouvons retenir que bien que le smartphone soit un outil universel, il ne faut pas en abuser et l’utiliser partout parce qu’il y a des endroits où il n’est pas approprié d’en faire usage pour éviter certaines situation sdramatiques»; a t-il souligné en terme de moral à tirer de son  court métrage.

Pour information le jeune prodigue après sa victoire au Gabon devra donc faire valoir son talent lors de la compétition internationale qui se déroulera à Singapour dans les prochains mois.

Laissez votre commentaire