mardi,26 octobre 2021
AccueilDerniers articlesJournée nationale de la femme: le soutien de Gisèle Akoghet aux femmes...

Journée nationale de la femme: le soutien de Gisèle Akoghet aux femmes du 5ème arrondissement

Ecouter cet article

A l’occasion de la journée nationale de la femme, Gisèle Akoghet, ministre déléguée auprès du ministre d’Etat, ministre de la Communication et de l’Economie numérique, a rendu visite aux associations de femmes du 5ème arrondissement de Libreville. L’objectif étant de témoigner son soutien aux femmes de cette circonscription dont elle est native. Une initiative qui s’inscrit dans l’appel à la solidarité du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, envers les couches sociales les moins nanties. 

Le Gabon a célébré la 23ème édition de sa journée nationale de la femme. L’autonomisation des femmes était en toile de fond des activités ayant marqué cette journée qui est aussi un moment de réflexion et d’échange sur l’évolution du statut de la femme dans la société. Gisèle Akoghet, native du 5ème arrondissement s’est donc saisie de cette occasion pour rendre visite aux associations des femmes de cette circonscription. 

La part belle est donc revenue à l’association Amitié des femmes du 5ème arrondissement ainsi qu’à l’association des femmes dynamiques du 5ème arrondissement. Pour la première, cette visite du membre du gouvernement qui cadrait avec la célébration du 11ème anniversaire de sa création, tombait à point nommé. Car outre la séance de sensibilisation à la vaccination contre la Covid-19, Gisèle Akoghet n’est pas allée les mains vides. Elle a tenu à souhaiter aux femmes de l’Amitié du 5ème arrondissement une joyeuse fête nationale de la femme en leur offrant des présents. 

L’association des femmes dynamiques du 5ème arrondissement, œuvrant dans la restauration, s’est quant à elle vu offrir des ustensiles, accessoires et du matériel de cuisine pour leur permettre d’améliorer leur productivité et d’accroître leur compétitivité. À en croire Gisèle Akoghet cette action qui « s’inscrit dans la politique de partage initiée par le président de la République Ali Bongo Ondimba », était l’occasion pour elle de contribuer au développement d’activités génératrices de revenus, « afin de lutter contre le chômage et la précarité ».

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop