Journée internationale de la Douane : Raymond Okongo appelle à une plus grande efficacité

Raymond Okongo, DG des douanes et des droits indirects © GMT

A l’instar de la communauté douanière mondiale, la Douane gabonaise a célébré ce vendredi 26 Janvier 2018 la Journée Internationale des Douanes sous le thème «Un environnement commercial sûr au service du développement économique». A cette occasion, le directeur général des douanes et droits indirects, Raymond Okongo, a au cours de son allocution tenu à rappeler  de cette administration qui contribue fortement au développement économique du pays.

Cette célébration qui intervient dans un contexte économique  particulièrement due notamment à une baisse subséquente des recettes pétrolières du pays, interpelle au plus haut point les douaniers. Ils ont été appelés à une plus grande performance, en vue d’une augmentation des recettes hors pétrole.

«Plus que jamais, les attentes du gouvernement de la République à votre égard sont de plus en plus grandes. En effet, dans le contexte actuel de baisse des recettes pétrolières, la nécessité de promouvoir le commerce en vue de susciter la croissance et le développement se pose avec acuité (…) J’en appelle à votre professionnalisme afin que votre administration puisse pleinement satisfaire, les populations, les opérateurs économiques, et les plus hautes autorités de la République», a indiqué le secrétaire général du ministère de l’Economie, Jeannot Kalima.

Prenant la parole par la suite le directeur général des douanes, Raymond Okongo a rassuré les autorités sur sa disponibilité à contribuer efficacement à l’amélioration du tissu économique du pays. Soulignant que son administration était à pied d’œuvre pour satisfaire les attentes du gouvernement, des populations et des opérateurs économiques.

Par ailleurs revenant sur le lancement de l’Opération Aigle Douanes, il a indiqué que les premiers résultats obtenus pouvaient être considérés comme satisfaisants. «Il est important de noter que nous sommes dans l’action. En effet, les projets en cours, comme ceux consacrés au programme d’opérateur économique agréé (OEA), qui vise à labelliser les entreprises sûres et fiables par souci de transparence, sont la traduction de notre engagement à garantir un environnement commercial sûr»; a t-il relevé.

Au cours de cette journée, 38 douaniers ont reçu les médailles d’honneur en guise de reconnaissance pour des loyaux services. Dans la même foulée, l’assistance a eu droit à deux ateliers axés notamment sur «Ethique et lutte contre la corruption, gage d’un environnement propice» et «la Douane du 21ème siècle et les outils et les instruments de l’OMD au service d’un environnement juste et durable».

Laissez votre commentaire