samedi,15 mai 2021
AccueilDerniers articlesJournée de la Femme Gabonaise: les valeureuses à l'honneur !

Journée de la Femme Gabonaise: les valeureuses à l’honneur !

C’est en présence de l’honorable Arsène Édouard Nkoghe Nze, président du Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV) que les valeureuses ont tenu à commémorer ce samedi 17 avril la journée de la Femme Gabonaise. Occasion pour Christelle Agaya, Secrétaire générale adjointe chargée des femmes, de rappeler la place de choix qu’occupe la femme au sein de la deuxième force politique de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE).

Instituée le 17 avril 1998 par le défunt Omar Bongo Ondimba, ancien chef de l’État, la Journée de la Femme Gabonaise vise à promouvoir le savoir-faire et la part active de la gent féminine dans l’économie de notre pays. Pour le compte de l’année 2021, un accent particulier a été mis sur l’entrepreneuriat de la Femme Gabonaise. Le défi pour ces dernières sera donc de surmonter la crise sanitaire actuelle liée à la Covid-19 en développant une flexibilité sans pareille, dans les activités génératrices de revenus.

Attaché à cet idéal sociétal fondé sur l’égalité Femme-Homme dans le milieu professionnel, le Rassemblement pour la restauration des valeurs a célébré la Femme Gabonaise ce samedi 17 avril 2021 à son siège du 5ème arrondissement. Présents en qualité de responsables politiques, Arsène Édouard Nkoghe Nze et Daniel Nkoulou ont pu assister à la lecture du mot de circonstance par Liliane Akoma, première valeureuse dudit arrondissement. « Cette journée nationale est pour nous femmes du RV, l’occasion de raffermir et consolider nos acquis politiques avec la décennie de la Femme prônée par le Président de la République Ali Bongo Ondimba », a-t-elle indiqué.

Prenant la parole, la première femme de ce parti politique, devenu la deuxième force de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence a appelé ses militantes à un changement de mentalité. « Il ne faut pas que la Covid-19 ruine les efforts consentis durant plusieurs décennies. Valeureuses, demeurons inventives et dégourdies malgré cette crise. Il ne s’agit pas de ne pas respecter les gestes barrières mais justement d’entreprendre en tenant compte de cette réalité. C’est possible », a clairement indiqué Christelle Agaya, Secrétaire générale adjointe chargée des femmes.

La cérémonie qui s’est achevée par un apéritif a enregistré un échange d’expériences entre valeureuses. Un partage bénéfique qui ne reste plus qu’à mettre en pratique.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance