dimanche,22 mai 2022
AccueilActualitésSociétéJournée citoyenne: l'association « Le Réel» à l'œuvre à la Cité mebiame

Journée citoyenne: l’association « Le Réel» à l’œuvre à la Cité mebiame

Ecouter cet article

Initiée en 2010 par le chef de l’Etat Ali Bongo pour fédérer les Gabonaises et les Gabonais autour des valeurs de solidarité et de partage, la Journée citoyenne a été une fois de plus respectée ce samedi 5 mars 2022 par l’association « Le Réel » du côté du quartier dit « Cité mebiame » dans le 2eme arrondissement de Libreville. Les membres de ladite plateforme ont débouché une buse et un canal rempli d’ordures.

C’est réuni autour de leur Secrétaire général que la plateforme associative « Le Réel » a honoré à la traditionnelle journée citoyenne mise en branle il y a 12 ans par le chef de l’État Ali Bongo Ondimba. Cette journée citoyenne placée sous le signe du volontarisme était l’occasion pour l’ensemble des membres de contribuer de manière significative à l’assainissement de l’environnement à la Cité mebiame et ses environs. Et ce, en débouchant une buse obstruée et un canal rempli d’ordures. 

Une initiative solidaire qui n’a pas manqué d’être saluée par les populations qui « viennent de nous ôter une épine au pied à l’heure où les pluies diluviennes sont légion », a souligné un riverain. Occasion pour le Secrétaire général de ladite association de les appeler à adopter des comportements citoyens pour le bien de tous. « J’invite les populations à plus de civisme en faisant des gestes simples au quotidien. On travaille à mettre sur pied une campagne de sensibilisation pour garder notre environnement sain », a-t-il indiqué.

Vivement que ce type d’actions soient perpétuées par les autres plateformes associatives qui gagneraient à avoir un impact social immédiat et aux effets bénéfiques pour tous. Mais cette tâche incombe également à tous les riverains en qualité de composante à part entière de la société gabonaise. Et pour cause, depuis quelques semaines les pluies qui s’enchaînent continuent de créer la psychose chez les habitants des bas-quartiers qui craignent des inondations qui sont, pour leur part, dues à l’incivisme des citoyens qui jettent les ordures dans les caniveaux.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop