Journée citoyenne: La FSBO  à pied d’œuvre à l’école publique de Nzeng-Ayong Lac

Simone Mensah, vice-présidente de la FSBO © GMT

Ce samedi 3 mars,  la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO) pour la famille était à l’école publique de Nzeng-Ayong Lac dans le cadre de la journée citoyenne. Cet établissement du 6e arrondissement de Libreville a reçu un lifting général pour le bien-être des écoliers et du personnel enseignant.

GABON LIBREVILLE

Les élèves de cette  l’école publique seront certainement surpris lundi matin à la rentrée des classes, en raison du lifting qu’a reçu leur établissement. Ce changement avenant est l’œuvre de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO)  qui s’est  dépêchée, dans le cadre de la Journée citoyenne, sur les lieux pour donner un coup de pinceau général à cette école. Le but de cette descente sur le site, consistait à améliorer les conditions d’apprentissage des apprenants.

L’équipe de la FSBO s’est employée toute la matinée pour rendre possible cette action citoyenne, saluée par l’ensemble des riverains et rehaussée par la présence de la mairie de Libreville à travers sa direction générale de l’environnement mais aussi, par l’entreprise de ramassage des ordures Averda. On note également la forte participation des Associations des Jeunes émergents volontaires (AJEV)  et Lumière venues prêter main forte.

Tout le monde a mis la main à la pâte pour marquer d’une pierre blanche cette action sociale initiée par Sylvia Bongo Ondimba, qui empêchée, s’est faite représentée par la vice-présidente de la fondation Simone Mensah qui était accompagnée de l’édile de Libreville Rose Christiane Ossouka Raponda. D’une même voix, les deux responsables ont salué l’œuvre de l’épouse du Chef de l’Etat : «Nous encourageons la  première dame du Gabon dans cet élan de solidarité à l’endroit de la jeunesse gabonaise avenir de notre beau pays», ont-elles indiquées.

C’était le branle-bas. Tout le monde était à pied œuvre, bottes aux pieds, pelles et râteaux à la main, vidange des fosses septiques et des caniveaux, coup de peinture, défrichage des herbes, coup de balais dans toutes les salles de classes, le cabinet de la FSBO et l’ensemble des participants qui l’accompagnait, n’ont ont pas ménagé d’effort au cours de cette action salutaire.

Les tâches plus complexes ont été confiées à des techniciens. Notamment, la construction d’une fosse de stockage des eaux usées, le changement des sanitaires, curage des caniveaux et plantage des fleurs dans l’enceinte de l’établissement.

Odile Mavioga, directrice de l’école bénéficiaire n’a pas tari d’éloge à l’endroit de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba et de son équipe. Madame Mavioga avait de quoi être plus heureuse en raison de l’installation d’une station de ravitaillement en eau potable de 3m3. Ce système de stockage, arrive à point-nommé d’autant plus l’école connaît des coupures en or bleu.

Laissez votre commentaire