mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesJonathan Ignoumba: «les Démocrates ont été écartés du bureau du Sénat par...

Jonathan Ignoumba: «les Démocrates ont été écartés du bureau du Sénat par le PDG»

Ecouter cet article

La pilule est loin d’être passée après l’élection du bureau du Sénat intervenue lors de la séance plénière constitutive de la 5ème législature de cette institution. La preuve avec la sortie du vice-président du parti Les Démocrates Jonathan Ignoumba qui a dénoncé une machination du Parti démocratique gabonais (PDG) pour écarter le parti d’opposition lors de la composition du bureau de l’institution. 

Pour le parti de l’ancien président de l’Assemblée nationale Guy Nzouba Ndama, la composition dudit bureau s’est faite en violation flagrante de la loi organique du Sénat notamment  son article 6, alinéa 2, qui dispose que « toutes les sensibilités politiques du Sénat sont représentées au bureau ». Or, l’actuelle composition laisse entrevoir un quasi accaparement du « parti de masse ». 

 « Nous avons été écartés délibérément par le PDG qui a le monopole absolu des élus dans les deux Chambres du Parlement. Oui, c’est le PDG qui a soutenu habilement le PSD et son unique sénateur. Alors que nous en avons 4, et un groupe parlementaire. En tant que deuxième force au Sénat, c’est à nous que revenait de droit ce poste », a fait remarquer le 4ème vice-président de l’Assemblée nationale. 

Preuve de cette machination orchestrée par le parti d’Ali Bongo Ondimba, en violation des principes démocratiques, la désignation du sénateur du Parti social démocrate (PSD) en qualité de 2ème questeur alors que cette formation politique n’est pas dans l’opposition mais dans la majorité. « C’est d’ailleurs sous cette étiquette que Mme Albertine Maganga Moussavou, l’épouse du président du PSD, a été élue 6e secrétaire à l’Assemblée nationale en étant membre du groupe parlementaire FDR qui regroupe le PSD, le CLR, Démocratie nouvelle et des Indépendants. On ne peut pas se prévaloir de deux bords politiques à la fois », a martelé Jonathan Ignoumba. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop