Jo Leinen: «La tentative de coup d’Etat est un signe de désespoir des Gabonais»

Jo Leinen, député au Parlement européen © D.R

Ce lundi 7 janvier 2019, après la tentative de coup d’État orchestrée par les membres du  Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS) présidé par Kelly Ondo Obiang, le député européen Jo Leinen membre de la mission d’observation de l’Union européenne lors de la présidentielle d’août 2016, s’est exprimé à travers un communiqué de presse parvenu à la rédaction de Gabon Media Time en expliquant que  « la tentative de coup d’Etat au Gabon montre le désespoir des Gabonais face au règne de la famille Bongo ».

« Depuis l’indépendance en 1960, la famille Bongo exploite le pays et s’enrichit aux dépens des Gabonais. La pauvreté d’une grande partie de la population gabonaise est une conséquence directe du régime kleptocrate des Bongo », a expliqué cet homme politique membre la mission d’observation électorale (MOE) du Parlement Européen lors des élections présidentielles d’août 2016.

Pour l’homme politique allemand très au fait de la situation  politique au Gabon le vide pouvoir « créé par l’absence prolongée d’Ali Bongo » pousse ses soutiens « présents à Libreville avec l’aide de la cour constitutionnelle de remplir ce vide de manière illégale et anticonstitutionnelle afin d’assurer la mainmise de la famille du président sur le Gabon », a-t-il martelé.

Dans son communiqué, Jo Leinen rappelle que « suite à la manipulation des résultats des élections en 2016, Ali Bongo et ses soutiens font sévir une répression sans précédent au Gabon, entraînant des disparitions forcées, des séquestrations arbitraires et des interdictions de sortie du territoire ».

Élections pour lesquelles, le Parlement européen avait, dans son rapport avait « condamné la situation au Gabon à maintes reprises et appelle à tous les acteurs internationaux et gabonais de promouvoir une transition démocratique », a conclu cet avocat député européen depuis juin 1999.

Laissez votre commentaire