mardi,21 septembre 2021
AccueilA La UneJO de Tokyo: les regrets de Maganga Gorra après avoir été aligné...

JO de Tokyo: les regrets de Maganga Gorra après avoir été aligné au 100m

Ecouter cet article

Dans la nasse à Tokyo tout comme l’ensemble des athlètes gabonais présents pour ces Olympiades, le sprinteur gabonais Guy Maganga Gorra a dressé le bilan de ce qui était pour lui, la toute première participation. Ainsi, dans les colonnes de L’Union, le détenteur du record national du 200m, a évoqué sa frustration de n’avoir pas pu être aligné dans sa course de prédilection par les officiels. 

Sprinteur au parcours semé d’embûches mais à l’abnégation remarquable, Guy Magango Gorra a vécu de premières Olympiades teintées de regrets et d’amertume. Et pour cause, à Tokyo, celui qui détient les records nationaux du 200 mètres tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, n’a pas pu être aligné sur sa distance de prédilection, alors même qu’il avait effectué toute sa préparation sur cette distance.

En effet, spécialiste du 200 m, le natif de Port-Gentil n’a pas été capable de montrer la pleine mesure de ses capacités, lui qui avait pourtant débuté la saison avec un 20,50 secondes au compteur. Curieusement aligné sur 100m par les officiels « trois semaines avant les jeux sur des fondements guère convaincants », il a donc dû se résoudre à « participer » alors même qu’il aurait pu prétendre à une place en finale de cette discipline.

S’il n’a pas démérité, passant notamment le cap des séries avec un temps de 10,61 secondes juste derrière le Congolais Nkeletela, celui qui avait participé aux Championnats du monde 2019 à Doha est resté sur sa faim dans ces Olympiades qui auraient pu lui offrir de nouvelles perspectives. Éliminé au deuxième tour. Blessé au genou. Maganga Gorra espère désormais « revenir plus fort ».

La tête déjà tournée vers les Jeux de Paris en 2024, le sprinteur national espère désormais « qu’on croit en lui », qu’on lui fournisse un meilleur encadrement et surtout un accompagnement digne du potentiel qu’il offre au pays. Un potentiel qui pourrait lui permettre, de porter haut le drapeau vert, jaune et bleu, et surtout de faire un jour, retentir la Concorde sur la plus haute marche du podium. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop