mardi,6 décembre 2022
AccueilA La UneJMT: Le Gabon engagé à repenser sa stratégie de valorisation du tourisme

JMT: Le Gabon engagé à repenser sa stratégie de valorisation du tourisme

Ecouter cet article

Alors que la communauté s’apprête à commémorer la Journée mondiale du tourisme (JMT) édition 2022, le Gabon a décidé de ne pas rester en marge de cette donne. À cet effet, les autorités compétentes, à l’occasion d’une conférence de presse organisée, le dimanche 25 septembre dernier, se sont dites engagées à faire de ce secteur un élément clé de l’économie gabonaise.

C’est en application de l’axe 16 du Plan stratégique Gabon-Emergent (PSGE) porté par le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba que le Gabon célébrera du 27 au 30 septembre prochain, la journée mondiale du tourisme. Placée sous le thème « Repenser le tourisme », ces assises devront permettre de rebooster le secteur touristique après une crise sanitaire qui a fortement réduit son chiffre d’affaires global et ce, durant 2 ans.

À l’entame de la conférence de presse le Directeur général du Tourisme, Arcad Edmond Lepeyi, a rappelé l’intérêt de commémorer cette initiative mise en place dès 1979 par l’organisation des Nations unies (ONU). « L’Organisation mondiale du tourisme a pour rôle de promouvoir et développer le tourisme à travers le monde. Etant membre, le Gabon a tout intérêt à célébrer la journée mondiale du tourisme, qui a lieu tous les ans », a ajouté Arcad Edmond Lepeyi.

Pour sa part, Christian Mbina a indiqué qu’il est temps de tourner le dos à la crise Covid-19 et de faire le focus sur les objectifs à atteindre. « La journée mondiale du tourisme sera organisée autour des conférences-débats, des excursions pour montrer la beauté du paysage du Gabon. Le ministère du Tourisme a également prévu des expositions pour valoriser les artisans et les acteurs du tourisme, publics et privés », a souligné le Directeur général de l’Agence gabonaise de développement et de promotion du tourisme et de l’hôtellerie (Agatour).

Dans la même logique, le Directeur général de l’hôtellerie s’est particulièrement réjoui du regain de forme constaté.« Nous sommes satisfaits de constater que depuis que les mesures barrières ont été levées, l’activité a pleinement repris son sens. Dans un secteur comme celui de l’hôtellerie, il faut aujourd’hui, sans risque de se tromper, relever des taux d’occupation qui tournent autour de 50-60% », a déclaré Alvaro Mouanga.

Autant dire que les énergies de ces différentes administrations placées sous la tutelle du ministère du tourisme convergent vers la structuration effective et la redynamisation stratégique du secteur touristique dans notre pays. Et ce, dans l’objectif d’implémenter le Plan d’accélération de la transformation (PAT) et cerner l’opportunité de diversifier l’économie nationale qui tend à se « dépétroliser » a soutenu Christian Mbina. 

Notons que le tourisme est un pan transversal en ce sens qu’il intègre le transport, la restauration,l’hébergement et les loisirs de tous genres qui sont directement source de plus-values pour un pays. À ce propos, le Directeur général de l’hôtellerie s’est tout aussi dit enthousiaste quant à l’engagement de l’État gabonais pour repenser le tourisme et en faire un véritable levier économique.« Le gouvernement s’est pleinement démené pour accompagner le secteur », a-t-il conclu. Rendez-vous dès le mardi 27 septembre prochain pour le lancement des travaux d’une durée de 4 jours au Jardin Botanique de Libreville.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x