mercredi,22 septembre 2021
AccueilA La UneJessye Ella Ekogha: «nous avons encore quelques semaines difficiles à passer avant...

Jessye Ella Ekogha: «nous avons encore quelques semaines difficiles à passer avant l’arrivée du vaccin»

Ecouter cet article

Si dans l’opinion, les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 ont du mal à passer, le porte-parole de la présidence de la République Jessye Ella Ekogha a, au cours  de la conférence de presse qu’il animée ce lundi 1er mars 2021, a tenu à rassurer les populations sur leur nécessité. Occasion pour ce dernier d’appeler les citoyens à prendre leur mal en patience jusqu’à l’arrivée du vaccin. 

Lors de son face à face avec la presse, le porte-parole de la présidence de la République a tenu à faire le tour des sujets qui font l’actualité nationale et internationale notamment la crise sanitaire liée à la Covid-19. Alors que le monde s’est lancé dans une course effrénée contre le vaccin pour venir à bout de la pandémie, le Gabon a décidé de ne pas être en reste. 

Déjà annoncé par le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, Jessye Ella Ekogha a tenu à donner des précisions sur le lancement du plan de vaccination national. En effet, selon le porte-parole de la présidence, il ne s’agira pas d’une stratégie de vaccination obligatoire, mais d’une stratégie recommandée qui pourrait aider à revenir à la vie normale. «  tout est pratiquement en place pour que, sur l’ensemble du territoire, tous ceux qui le souhaitent, en commençant par les les publics prioritaires, puissent en bénéficier. », a-t-il indiqué. 

Par ailleurs, il a rappelé que « nous avons encore quelques semaines difficiles à passer avant l’arrivée du vaccin ». Après avoir misé sur le vaccin russe Spoutnik V, le Gabon est en attente de livraison de 100 000 doses de vaccin chinois Sinopharm, a annoncé Jessye Ella Ekogha.

Laissez votre commentaire

Enami Shop