jeudi,22 octobre 2020
Accueil A La Une Jessye Ella Ekogha: «Bruno Fuchs ne représente pas la position du gouvernement...

Jessye Ella Ekogha: «Bruno Fuchs ne représente pas la position du gouvernement français»

C’est la réponse diplomatique donnée par le porte parole de la présidence Jessy Ella Ekogha au moment de commenter l’actualité relative à la sortie du député français du Modem et apparenté qui avait remis en cause la santé du président de la République Ali Bongo Ondimba en mettant en avant l’idée selon laquelle il n’était plus en capacité d’assumer ses fonctions de Chef d’Etat. 

C’était le 8 juillet dernier à Paris au palais Bourbon plus précisément le député du  Modem et apparenté, Bruno Fuchs prenant la parole à l’occasion des débats de la première sortie à l’Assemblée nationale du nouveau gouvernement Jean Castex avait de façon directe déclaré que « Ali Bongo Ondimba n’était plus en capacité de diriger le pays depuis 18 mois ». 

Une déclaration qui sans grande surprise avait provoqué des réactions dans le landerneau politique gabonais à l’instar du ministre des Sports et de la vie associative, lequel avait souligné par cette sortie une tentative de déstabilisation de « la clef de voûte des Institutions gabonaises qui fonctionnent et sont stables ». A cette première réaction venait se greffer celle du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-by-Nze qui en sa qualité de premier diplomate gabonais, avait dénoncé les velléités colonialistes d’une « certaine France » qui « voudrait faire de l’avenir du continent africain, le passé éternel de la colonisation française »

Ce 14 juillet, l’occasion était donnée à Jessy Ella Ekogha de donner la position officielle de la présidence de la République qui d’ailleurs défend l’idée selon laquelle « Bruno Fuchs ne représente pas la position du gouvernement français », a clairement déclaré le conseiller spécial d’Ali Bongo dont la volonté de faire taire la polémique a été lue en amont de sa réponse. 

Aussi pour mettre un terme à ce débat l’orateur a soutenu que le numéro un gabonais travaille de façon fréquente et quotidienne sur les dossiers relatifs à la continuité de l’Etat. « On a eu la visite du Secrétaire d’Etat Jean Baptiste Lemoyne il y a quelques temps, on a eu l’invitation d’Emmanuel Macron à son homologue, son Excellence Ali Bongo Ondimba pour participer au sommet Afrique-France qui devait se tenir à Bordeaux qui a été reporté du fait de la Covid-19 », a-t-il ajouté. 

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt