Jean-Yves le Drian fait une escale à Libreville, sans rencontrer d’officiels gabonais

Jean-Yves le Drian, ministre français des Affaires étrangères © D.R

Jean-Yves le Drian, ministre français des Affaires étrangères, a effectué une escale à Libreville, le jeudi premier mars dernier, en vue d’y changer d’avion. Lors de ce court escale, des français dont l’ambassadeur de France au Gabon lui aurait rendu visite. L’absence d’officiel gabonais a laissé courir des extrapolations, allant jusqu’à faire un lien avec l’affaire Veolia-SEEG.

De retour de Luanda, en Angolaise, Jean-Yves le Drian, ministre français des Affaires étrangères, a effectué une courte escale à Libreville pour les nécessités techniques du jet à bord duquel il faisait le déplacement pour la capitale angolaise.

De sources proches de Gabon handling & services, le membre du gouvernement français qui n’était visiblement pas attendu par des officiels gabonais, a refusé de s’installer dans le très confortable salon d’honneur du pavillon présidentiel, préférant le salon VIP de l’aéroport.

AU cours de son escale, il se dit que l’ambassadeur de France au Gabon s’est rendu à l’aéroport. Certaines autres informations qui ont circulé pendant le week-end font été de ce que des hommes d’affaires français, de responsables des sociétés françaises installées au Gabon, ainsi que des officiers de l’armée française se seraient également rendus auprès du ministre.

Les soucis techniques du jet l’ayant amené de Luanda nécessitant une plus longue immobilisation à Libreville, Jean-Yves le Drian a finalement regagné Paris par vol Air France dans la soirée.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire