samedi,31 octobre 2020
Accueil A La Une Jean Rémy Yama: «Dynamique unitaire a l’intime conviction qu’Ali Bongo est mort»

Jean Rémy Yama: «Dynamique unitaire a l’intime conviction qu’Ali Bongo est mort»

Dans une déclaration rendue publique ce mardi 2 juillet 2019, le président du bureau confédéral de Dynamique unitaire, Jean Rémy Yama a déclaré que le président de la République Ali Bongo Ondimba est mort. Une annonce lourde de conséquence que l’auteur assume pleinement, en exigeant la déclaration de la vacance de pouvoir.

Le combat syndical prend une tournure radicale ces derniers jours au Gabon. La sortie de Dynamique unitaire de ce mardi 2 juillet 2019 l’atteste. En effet, face à la situation de « pourrissement » du monde du travail que dénoncent les syndicalistes, Jean Rémy Yama estime que l’absence du président de la République, Ali Bongo Ondimba cache en réalité sa mort.

« A ce constat d’absence d’Ali Bongo Ondimba avec le peuple, s’ajoutent des conférences de presse iconoclastes à la Présidence de la République de ses homologues Chefs d’Etat africains qui les tiennent sans lui, au sortir pourtant d’un entretien avec lui. Connaissant la propension d’Ali Bongo Ondimba à intervenir ou à apparaître à la moindre occasion, et à l’analyse de tous ces faisceaux d’indices, la Confédération Syndicale Dynamique Unitaire a l’intime conviction que le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba est mort, il n’existe plus », a-t-il déclaré.

Au cours de sa déclaration, le président de Dynamique unitaire ne s’est pas limité au constat de l’absence prolongée du président de la République dans les négociations avec les partenaires sociaux, face à l’échec constaté des tentatives du gouvernement par les syndicalistes. Au contraire, Jean Rémy Yama exige désormais la déclaration de la vacance du pouvoir. « Par conséquent, Dynamique Unitaire se saisit en responsabilité, dès ce jour, d’ajouter à la revendication syndicale la revendication citoyenne en exigeant préalablement le déclenchement du mécanisme constitutionnel de la Vacance du pouvoir », a-t-il ajouté.

Pour le leader syndical, la déclaration de la vacance du pouvoir devrait permettre de résoudre la question du vide institutionnel « en pourvoyant aux travailleurs un interlocuteur légal et privilégié pour garantir la justice et la paix sociales ». Il en appelle également à la mobilisation des citoyens pour une meilleure préservation de leurs droits syndicaux.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion