Jean Ping : « vous, membres de la diaspora, vous jouez un rôle fondamental (…) »

Lors de la manifestation organisée par les gabonais de France, plusieurs intervenants dont des leaders politiques tels que Moukagni Iwangou, président de l’aile loyaliste de l’Union du peuple gabonais, ont pris la parole pour passer un message fort aux gabonais venus nombreux ce samedi 15 octobre 2016 à Paris.

Dans la même lancée, le président Jean Ping a tenu à encourager et remercier la diaspora en direct. Il a affirmé via l’application skype (logiciel de communication permettant de faire de la visioconférence ou des appels audio avec ses contacts) : « je vous remercie d’abord d’avoir massivement voté pour moi c’est-à-dire pour le changement et l’alternance démocratique, vous remercier ensuite d’avoir défendu votre vote par tous les moyens possibles (…).» Après avoir rappelé l’importance des initiatives et actions menées par la diaspora, il a ajouté « vous, membres de la diaspora, vous jouez un rôle fondamental dans l’action de libération de notre pays et il faut continuer. » a-t-il martelé.

Jean Ping est également revenu au cours de son allocution “inédite” sur « la terrible répression dont le peuple gabonais est l’objet » , répression qu’il tient à dénoncer fermement.  Pour l’ancien président de la Commission de l’Union africaine, les signes d’une ingouvernabilité certaine sont probants. Il prend pour preuve «l’ asphyxie économique, un ralentissement de la production auxquelles s’ajoutent la désobéissance civile et la non coopération, toutes dues à l’inéligibilité consubstantielle de ce pouvoir que les gabonais ont massivement rejeté.» Plus loin, il lance à l’endroit de la diaspora « je peux vous dire également qu’aujourd’hui déjà les caisses de l’État sont vides, il n’y aura bientôt plus de quoi payer les fonctionnaires(…).»

En guise de conclusion, Jean Ping a affirmé « seul un changement de régime et de gouvernance permettra de remettre notre nation à flot dans la fraternité ».

Laissez votre avis

Publicité