Jean Ping plaidera en Europe et en Afrique pour une passation pacifique du pouvoir

Dans l’optique de réaffirmer sa position exprimée lors de son discours à la Nation le 2 juin dernier, l’ancien candidat à l’élection présidentielle, Jean Ping, qui continue de réclamer sa victoire, effectuera une tournée en Europe et dans certains pays africains. L’occasion pour lui de plaider une nouvelle fois pour une médiation en vue d’une passation pacifique du pouvoir.

Lors de ce voyage, l’ancien président de la Commission de l’Union africaine axera ses échanges essentiellement sur le rétablissement de la vérité du résultat du scrutin du 27 août 2016,  la passation pacifique du pouvoir et la nécessité d’une réconciliation nationale au sortir de la grave crise sociopolitique que traverse le pays.

A cette effet, le leader de la Coalition pour la nouvelle République se rendra à partir du 9 juillet prochain «à Paris, Berlin, Genève, Bruxelles, New-York et Addis-Abeba», ceci afin de rappeler à la Communauté internationale sa responsabilité dans le règlement de la crise au Gabon.

Par ailleurs, «dans la capitale française, il tiendra une importante réunion avec toute la diaspora d’Europe et d’Asie»; précise le communiqué émanant de son cabinet.