Jean Ping empêché de rendre visite à Bertrand Zibi et aux autres prisonniers

Après plusieurs jours de tractations et malgré le fait qu’il ait obtenu les autorisations du tribunal, Jean Ping a été empêché de rendre visite aux prisonniers membres de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), détenus à la prison centrale de Libreville.

En effet, c’est accompagné de plusieurs leaders de la Coalition pour la nouvelle République, notamment Alexandre Barro Chambrier, Michel Menga M’essone et Jean Eyeghe Ndong que l’ancien président de la Commission de l’Union africaine, Jean Ping à tenu à rendre visite aux «prisonniers politiques détenus arbitrairement par le régime dictatorial d’Ali Bongo».

Il devait entre autres rencontrer, Bertrand Zibi, Landry Amiang Washington, Frédéric Massavala, Pascal Oyougou, Hervé Mombo et plusieurs autres détenus. Il était question pour le leader de la CNR de se rendre compte par lui même des conditions d’incarcération et d’apporter du réconfort à ces membres de l’opposition.

Malheureusement, arrivé au pénitencier, sa délégation et lui ont fait face à une obstruction de la part du directeur de la prison centrale, qui dit on s’est enfermé dans ses bureaux. Réagissant à cette malencontreuse situation, Jean Ping à a condamné ce comportement qui marque une fois de plus «une violation flagrante des droits humains»; a-t-il confié.

Laissez nous votre commentaires