Jean Ping appelle les leaders de la Coalition à l’action

Face à ce qui s’apparente désormais à un bras de fer contre le pouvoir, le leader de la Coalition pour la nouvelle République a lors de son discours à la Nation, prononcé ce 18 août, appelé les populations à la mobilisation. Laquelle doit être coordonnée et encadrée par les partis politiques membres de sa Coalition. Ceci dans les plus bref délais.

Dans son discours offensif, Jean Ping a sonné le glas d’une nouvelle étape dans la contestation de la victoire d’Ali Bongo à l’élection présidentielle du 27 août 2016. Il a appelé les populations à contester de manière pacifique dans la rue.

«Je vous enjoins d’organiser, dès aujourd’hui et sans limite, jusqu’au départ des putschistes toute manifestation civique conforme aux droits à la libre expression, à la liberté de manifester, et aux droits fondamentaux prescrits par la Constitution»; a t-il lancé.

Par ailleurs, l’ancien candidat au scrutin présidentiel, n’a pas manqué d’annoncer quelques consignes pour assurer la sécurité des populations, soulignant que «nous devons veiller à préserver les personnes et les biens ; et notre patrimoine commun».

«J’exhorte les leaders, les adhérents et sympathisants de toutes les forces vives de la Coalition à mutualiser leurs efforts et leurs actions en vue de porter et d’encadrer de manière responsable la voix du peuple dans nos villes et nos villages»; a-t-il déclaré à l’endroit de ses soutiens et aux partis et personnalités politiques membres de la Coalition pour la nouvelle République.

Laissez votre avis