Jean Norbert Diramba: «Mouila devra rester bastion de l’opposition»

Jean Norbert Diramba © D.R/GMT

La Cour constitutionnelle a rendu publique jeudi dernier, sa décision suite au recours introduit par Léon N’zouba, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) au siège unique du premier arrondissement de la commune de Mouila contre la victoire proclamée par le Centre gabonais des élections (CGE) en faveur du candidat du parti Les Démocrates Jean Norbert Diramba. Ce dernier qui dit prendre acte du rendu de la Cour entend tout mettre en oeuvre pour que la capitale de la province de la Ngounié demeure dans l’opposition.

Interviewé par nos confrères du quotidien L’Union, Jean Norbert Diramba a tout d’abord pris acte de de l’annulation de son élection en qualité de député à l’Assemblée nationale pour le compte du premier siège de la commune de Mouila par la Cour constitutionnelle suite au recours introduit par son adversaire politique du PDG Léon N’zouba.

« La Cour a donc prononcé son verdict, renvoyant ainsi les électeurs de Mouila à un prochain scrutin. les décisions de la Cour constitutionnelle étant sans recours, je n’ai donc plus aucun commentaire à faire dessus », a-t-il expliqué.  

Le porte étendard du parti Les Démocrates qui avait reçu le soutien au deuxième tour des législatives dans cette circonscription du candidat du Rassemblement héritage et modernité (RHM) Serge Maurice Mabiala, entend confirmer sa victoire en s’appuyant sur sa base politique qu’il entend consulter très prochainement pour dit-il « savoir quelle suite donner à cette décision et la conduite à tenir » car « Mouila devra rester dans un bastion de l’opposition », a-t-il poursuivi.  

En attendant le calendrier officiel du lancement de la campagne électorale et du scrutin, Jean Norbert Diramba compte déjà sur son alliance avec l’Adère et le RHM pour bouter le PDG de cette circonscription électorale qu’il considère comme « sa base »  politique.

Laissez votre commentaire