Jean-Noël Eya toujours dans la contestation des élections du Comité exécutif du CNOG

Jean-Noël Eya, candidat à l'élection du Comité national Olympique du Gabon (CNOG) © GMT

Le mardi 29 mai dernier, à l’occasion d’un point de presse tenu à la Chambre de Commerce de Libreville, Jean-Noël Eya, qui se considère comme le candidat abusivement disqualifié des élections du Comité exécutif du Comité national Olympique du Gabon (CNOG) du 30 mars dernier, a fait savoir son intention de poursuivre son action de dénonciation quant à son exclusion de ladite élection.

Jean Noël Eya, tête de la liste We are Gabon pour la victoire, a lors de son point de presse, tenu à édifier l’opinion publique sur les démarches entreprises pour contester l’exclusion de ladite liste à l’élection du Comité exécutif du Comité national olympique du Gabon (CNOG) du 30 mars dernier et qui a vu la large victoire de la liste menée par Léon-Louis Folquet.

«Compte tenu des irrégularités constatées et dénoncées avant le scrutin, du refus catégorique de communication entre l’équipe sortante du CNOG et notre liste, nous avons saisi le Conseil d’Etat pour inexistence juridique des décisions de l’assemblée générale élective du CNOG tenue le 30 mars dernier», a-t-il indiqué.

Ce dernier estime en effet, que l’exclusion de la liste qu’il conduisait lors de cette échéance électorale s’est faite sans élégance et sur des bases fallacieuses, mais aussi que le processus électoral a violé la réglementation en vigueur. Il se dit donc toujours en attente de la décision du Conseil d’Etat.

Regrettant au passage de porter sur la place publique ce contentieux sportif, Jean Noël Eya a néanmoins affirmé sa détermination à aller jusqu’au bout. Il entend donc saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS) s’il n’obtient gain de cause devant le Conseil d’Etat.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire