vendredi,25 septembre 2020
Accueil A La Une Jean Gaspard Ntoutoume Ayi: «l’endettement du Gabon on le voit, son développement...

Jean Gaspard Ntoutoume Ayi: «l’endettement du Gabon on le voit, son développement on le cherche»

La position exprimée par le premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda sur la question du niveau  d’endettement du Gabon n’a pas fini de susciter des réactions au sein de l’opinion. La dernière en date est sans contexte celle du Commissaire national en charge du budget à L’Union nationale Jean Gaspard Ntoutoume Ayi sur ces assertions qui semblent être loin de la réalité. 

En effet, lors d’une interview accordée le lundi 7 septembre à la chaîne de télévision francophone TV5Monde, le chef du gouvernement, se sentant l’obligation de répondre à l’analyste économique Mays Mouissi qui estimait le niveau d’endettement trop élevé, a battu en brèche la position de ce dernier. A cet effet, elle avait mis au défi ce dernier de lui dire « quel pays s’est développé sans s’endetter ». 

« Quand on lève de la dette, c’est pour développer une économie. On ne peut développer un pays sur la base des seules ressources propres. L’endettement sert à donner une bouffée d’oxygène à nos entreprises en temps de crise, à créer des emplois, faire des investissements d’avenir », a martelé Rose Christiane Ossouka Raponda.

Une position pour le moins curieuse qui n’a pas manqué de faire réagir le cadre de l’Union nationale. Au cours d’une interview accordée à Gabon Media Time qui sera diffusée ce mardi 15 septembre 2020,  Jean Gaspard Ntoutoume Ayi a jugé indécente cette sortie du chef du gouvernement. Dans la foulée, il n’a pas manqué de recadrer ces propos, relevant que malgré son niveau d’endettement le Gabon n’en a jamais profi sur le plan du développement. 

D’ailleurs pour démontrer l’incohérence de la position de Rose Christiane Ossouka Raponda,  Commissaire national en charge du budget à L’Union nationale a relevé que « l’endettement du Gabon on le voit mais le développement du Gabon avec cette dette, on le cherche ». « En réalité, elle répond à Mays Mouissi en lui donnant raison parce que si le Gabon s’était développé par son endettement, nous n’aurions pas de problème », a indiqué Jean Gaspard Ntoutoume Ayi. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt