Jean Gaspard Ntoutoume Ayi: «Allez massivement voter Massavala !»

© D.R

Lors de son meeting de clôture qu’il a animée ce vendredi 5 octobre 2018, dans un compexe hôtel d’Akanda, le candidat à la députation et tête de liste de la coalition de l’Union nationale (UN) et Rassemblement héritage et modernité (RHM), Jean Gaspard Ntoutoume Ayi a annoncé ses chantiers prioritaires  s’il est élu au soir de ce 6 octobre. Il a entre autre, fait part de sa volonté de mettre tout en oeuvre pour que les compatriotes incarcérés « injustement » recouvrent leur liberté une fois porté au pinacle.

Jean Gaspard Ntoutoume Ayi commissaire en charge du Budget de l’Union nationale et candidat de la Coalition RHM-UN n’est pas allé de main morte lors de cette rencontre pour présenter l’ambiance des futures sessions parlementaires à l’Assemblée nationale. « Je le dis à tout le monde après les législatives dès que les sessions parlementaires débutent , un seul sujet à l’ordre du jour la libération des prisonniers politiques », a -t- il lancé.

Le candidat de la coalition UN/RHM dans le deuxième arrondissement d’Akanda a promis faire de la détention  «des prisonniers politiques » son cheval de bataille durant son mandat à l’Assemblée nationale. Il a d’ailleurs fustigé le fait que bien que le Gabon est signataire de la charte des droits de l’Homme, le gouvernement s’obstine à bafouer lesdits droits avec ces incarcérations arbitraires.

Dans la foulée, il n’a pas manqué de condamner les défaillances du système judiciaire gabonais qui fait que des citoyens soient «en prison depuis plus de 2 ans sans être jugés». Si la justice et le pouvoir en place dansent du même pas, le mutisme en retour des instances internationales à ce sujet se passe de tout commentaire.

Enfin, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi a incité les populations à se rendre aux urnes ce 6 octobre 2018 et à y rester jusqu’à la fin des opérations, avant de conclure son propos par la lecture de la lettre du candidat en détention préventive Fréderick Massavala à l’endroit de ses électeurs du département de Tsamba Magotsi, à qui il a demandé de massivement voter pour lui. 

Laissez votre commentaire