Jean-Fidèle Otandault : «Il faut que nous restaurions la crédibilité de l’Etat»

Jean-Fidèle Otandault, ministre du Budget © GMT

Face à la crise conjoncturelle que traverse le pays depuis plusieurs mois, suite à la chute des cours du pétrole, le ministre du Budget et des Comptes publics, Jean-Fidèle Otandault a rappelé à l’ensemble des responsables et agents de son département ministériel la nécessité de travailler rigoureusement afin d’apporter des solutions à ces difficultés financières qui plombent l’économie.

En effet, de passage lors de la cérémonie d’installation du nouveau directeur général du budget et des finances publiques, Fabrice Andjoua Bongo Ondimba, le ministre en charge de ce departement ministeriel, a profité de cette occasion pour énoncer  quelques recommandations à l’endroit des promus.

Abordant la problématique de la gestion du paiement des dépenses publiques, il a souligné la nécessité de garantir la signature de l’Etat. «Lorsque nous émettons des ordres de paiement, il faut que nous soyons sûr que cet ordre de paiement sera exécuté à échéance. Si on nous dit que le fonctionnaire est payé à 30 jours, il faut qu’il le soit effectivement le 30»; a t-il martelé.

«Il faut que nous restaurions la crédibilité de l’Etat, et cette crédibilité dépend de nous agents et responsables du ministère du Budget (…). Je voudrais qu’ensemble nous puissions mener les réformes en cours. Je voudrais qu’ensemble nous puissions restaurer cette crédibilité de l’Etat et je voudrais qu’on aille jusqu’au bout de la budgétisation par objectif de programme (BOP) parce que je crois à la performance et je voudrais que nous soyons un ministère moderne»; a indiqué Jean-Fidèle Otandault à ses collaborateurs.

Laissez votre commentaire