Jean-Fidèle Otandault, grand promoteur de la destination Gabon

Gabon Gabonmediatime Jean Fidèle Otandault
Jean-Fidèle Otandault, ancien ministre en charge de la Promotion des Investissements et Partenariat public-privé lors du sommet Russie-Afrique en novembre 2019 © D.R.

Présent à Sotchi en octobre dernier dans le cadre du premier Forum économique qui a eu lieu en marge du premier sommet Russie-Afrique, mais aussi dans divers événements liés aux investissements comme le 4ème Forum Afrique tenu en novembre dernier, Jean-Fidèle Otandault (JFO) s’est avéré comme le VRP par excellence de la destination Gabon. Ancien ministre du Budget et désormais ancien ministre en charge de la Promotion des investissements, il est notamment à l’initiative du code des investissements en gestation, JFO quitte le gouvernement Julien Nkoghe Bekale II en laissant une trace indélébile de son passage au sein de l’équipe gouvernementale. 


Ministre du Budget du gouvernement du Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet de septembre 2017 à janvier 2019, puis ministre en charge de la Promotion des investissements, des Partenariats publics privés et de l’amélioration du climat des affaires dans le gouvernement Julien Nkoghe Bekale II à partir de juin 2019, Jean-Fidèle Otandault n’a pas ménagé ses efforts. Rencontres après rencontres, l’ancien directeur général du budget et des finances publiques s’est peu à peu mué en VRP de la destination et du potentiel d’investissements gabonais à l’international. 

En effet, celui qui a institué le reporting des dépenses publiques, et dirigé l’un des plus importants départements ministériels, en l’occurrence le ministère de la dépense a su « vendre la destination Gabon ». En ces temps difficiles pour notre économie, Jean-Fidèle Otandault à travers son ministère, a été le principal point focal entre les investisseurs, futurs investisseurs et l’Etat dans son ambition de capter plus d’investissements directs étrangers (IDE). 

Principal argument pour mener à bien ces activités, la très dynamique zone economique à régime spécial de Nkok. Cette zone franche située dans le département du Komo-Mondah, près de la ville de Ntoum à 27 km de Libreville, observe un développement constant depuis quelques années, et demeure le principal argument du ministère de la promotion des investissements. 

Dans ce contexte, Jean Fidèle Otandault qui a représenté le Gabon au Caire en novembre dernier lors du 4ème Forum Afrique, a multiplié les initiatives visant à attirer les investisseurs dans la Gabon Special Economic Zone (GSEZ). Il n’a d’ailleurs pas manqué d’inviter les dirigeants de la société russe GAZ à s’y installer en marge du forum économique Russie-Afrique.  Il a également reçu le 26 novembre dernier, Hany Gamal directeur développement Afrique de l’entreprise El Sewedy Electric, 1er producteur de câbles égyptien qui entend apporter son expertise sur le marché gabonais. Avec un nouveau Code des investissements en gestation piloté par l’ANPI, il est fort probable que l’année 2020 soit une année charnière pour le Gabon.

Laissez votre commentaire