Jean Christophe Owono Nguema ne s’est pas rendu à la DGR

Comme il l’avait déclaré Le samedi 28 octobre dernier lors de la conférence de presse qu’il a animé conjointement avec le président des Upegistes solidaires, Jean De Dieu Moukagni Iwangou, le 6eme vice-président du Sénat, Jean Christophe Owono Nguema n’a pas répondu à la convocation  de l’antenne anti criminalité de la Direction générale des recherches (DGR).  

Accusé d’avoir tenu des propos séditieux, appelant les populations à s’opposer  à la révision de la constitution envisagée par le gouvernement, Jean Christophe Owono Nguema, s’est vu notifier une convocation à  la DGR. Convocation à laquelle il a catégoriquement refusé de répondre.

Dans un mini entretien accordé au site Gabonreview, il a indiqué qu’il se trouvait à son bureau sis au Sénat et ne comptait pas se rendre à la convocation. Révélant que la Police judiciaire a rôdé «autour du siège du Sénat»  alors qu’il s’y trouvait.

Répondant aux déclarations du procureur de la république qui estimait que sa convocation obéissait à la procédure de flagrant délit, il n’a pas manqué de moquer quelque peu ses affirmations, invitant celui-ci  à «revoir ses cours de droits».

«Je ne suis pas de sa juridiction, si on peut le dire ainsi. Ce n’est pas à lui qu’incombe la décision de me convoquer ou de me faire convoquer. La loi ne le lui permet pas»; a t-il martelé.

Laissez votre avis