Jean Boniface Assélé favorable à l’idée de la Réconciliation nationale prônée par Louis Gaston Mayila

Jean Boniface Assélé © D.R

L’idée de la réconciliation nationale proposée en décembre 2017 par le président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR), Louis Gaston Mayila, commence à avoir quelques adhésions au sein du landerneau politique gabonais. Le samedi 20 janvier dernier, c’est le président du Centre des libéraux réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé,  qui a indiqué être favorable à cette idée; estimant qu’elle pourrait permettre d’en finir avec le climat de tension politique qui perdure depuis la présidentielle d’août 2016.

En effet, pour l’ancien président du Conseil économique et social, initiateur de l’idée de la réconciliation nationale, le climat délétère qui perdure doit inexorablement passer par un sursaut de patriotisme de la part des deux protagonistes que sont Jean Ping et Ali Bongo. « Notre seul meilleur intérêt à tous est le Gabon, au-delà des considérations partisanes ou subjectives. Voilà pourquoi je reste convaincu que seul le dialogue entre tous les fils de ce pays est capable de redéfinir l’unité nationale dont nous avons actuellement besoin pour bâtir notre pays», avait-il estimé lors d’un entretien accordé à notre rédaction.

C’est sans doute en réponse à cet appel que le leader du CLR, parti membre de la majorité présidentielle, Jean Boniface Assélé, a dit être favorable à cette idée qui devrait permettre d’apaiser les tensions perceptibles depuis bientôt 2 ans. «Nous devons nous battre pour dire au président de recevoir tout le monde»,a t-il martelé.

Par ailleurs, présageant de l’obstruction dont pourrait faire face cette idée auprès de certains apparatchiks, Jean-Boniface Assélé, a mis en garde «ceux qui sont autour (d’Ali Bongo)» de «ne pas faire barrage» à la réconciliation nationale voulue par la classe politique.

Laissez votre commentaire