Issoze Ngondet plaide pour une plus grande présence française au Gabon

Philippe Autié, nouvel ambassadeur de France au Gabon hôte d'Emmanuel Issoze Ngondet © D.R

Alors que la présence française au Gabon est de moins en moins visible et que la part de marché du pays de Marianne en termes d’importations et d’exportations s’effrite au  profit de la Chine, le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, a rencontré ce mardi 6 novembre 2018, Philippe Autié ambassadeur de France au Gabon. Au cours de cette séance de travail, le chef du gouvernement a notamment plaidé pour un renforcement de la présence française au Gabon.

Arrivé à Libreville en qualité d’ambassadeur et haut représentant de la République française au Gabon il y a trois mois, Philippe Autié, a pu se rendre compte de la perte d’influence de son pays dans divers secteurs d’activités. Ainsi, en rencontrant le premier ministre gabonais dans le cadre de la traditionnelle présentation de civilités, ce dernier lui a signifié qu’il souhaitait une plus grande présence française au Gabon.

En effet, après les mots de bienvenue adressés par Emmanuel Issoze Ngondet à son hôte, les deux personnalités ont évoqué des questions liées à la fois à la coopération entre les deux pays, mais aussi à la situation des entreprises françaises dans le pays. Profitant de l’occasion, le chef du gouvernement a martelé son « souhait » de voir s’accentuer les parts de marché des entreprises françaises au Gabon.

Prenant acte de cette volonté des autorités gabonaises, le haut représentant de la République française au Gabon, a pour sa part indiqué qu’il allait « œuvrer » pour le rétablissement du partenariat « exceptionnel » qui lie les deux pays. A noter que cette demande du premier ministre, intervient alors que pour la cinquième année consécutive, la Chine apparaît comme le premier client du Gabon.

Laissez votre commentaire