Investissement : OLAM rétropédale sur ses ambitions 2017

Dans un communiqué paru le 31 décembre dernier et relayé par plusieurs organes de presse, l’entreprise Olam Gabon faisait un bilan plus que positif de ses activités. Il annonçait par la même occasion ses ambitions en matière d’investissement pour l’année 2017, notamment avec la création de 800 emplois supplémentaires. Un nouveau communiqué émanant de son service communication semble faire marche arrière quant à la création desdits emplois.

Dans notre article daté du 3 janvier 2017 et intitulé « Investissements : les ambitions d’Olam pour 2017 », nous faisions état des perspectives affichées par le groupe Olam en matière d’employabilité, notamment avec « la construction de 65 km de conduites d’eau entre la ville de Port-Gentil et la plage de Loanda » et l’éventualité de générer 800 emplois sur la « plateforme de 18 hectares dédiée au trafic de conteneurs et cargo général ».

Après cette annonce émanant bien évidemment du groupe singapourien, nous avons été fort surpris de recevoir un communiqué provenant du service communication de ladite entreprise, accusant les journalistes qui ont relayé leur information initiale « de diffuser des informations erronées », exigeant de ce fait le retrait de l’article « le plus rapidement possible ».

Un imbroglio qui suscite des interrogations, lorsqu’on sait que l’information relayée initialement et présente même sur certains support de promotion évoquait bien la création de « 800 emplois supplémentaires qui seront générés pour le début 2017 » sur une plateforme de 18 hectares dédiés au trafic de conteneurs et cargo général.

Peut-on donc déduire que ce rétropédalage du groupe Olam Gabon, suggère une annulation des investissements annoncés ? Et quelles sont les raisons de ce revirement brusque ?

Laissez votre avis