Installation officielle du Bureau de l’organisation patronale des médias

Des membres du bureau de l'Opam

L’hôtel Méridien Re-Ndama de Libreville, a été l’hôte de l’installation officielle du bureau de l’Organisation patronale des médias (Opam), ce lundi 10 juillet 2017. Ce bureau, composé essentiellement de journalistes a été installé en présence de la presse écrite, en ligne, radio et audiovisuelle ainsi que d’un grand nombre d’officiels tels que les ambassadeurs et le ministre délégué à la Communication, Olivier Koumba Mboumba.

Émile Boulingui Koumba est entré en scène pour procéder à l’installation des membres du bureau de l’Organisation patronale des médias du Gabon qui se compose donc comme suit :  Président, Guy-Pierre Biteghe, (Le Mbandja),  Vice-président, François Ndjimbi (Gabonreview), Secrétaire général, Jean-Yves Ntoutoume, (Le Temps), Secrétaire général adjoint, Thierry Mebalé (7 Jours Infos), Chargé des relations extérieures, Kevin Mebalé (Missamu), Trésorière générale, Raïssa Oyeasseko (Echos du Nord), le Trésorier général adjoint, Amir Alexandre Ondimba, (Timeinfos).

La suite de la cérémonie a été marquée par le discours du Président, Guy-Pierre Biteghe, pour qui la mutualisation des efforts rendrait la presse plus forte. Il a par la suite précisé que «l’Organisation patronale des médias n’est pas un syndicat au sens traditionnel du terme. Notre volonté est d’abord d’être un partenaire pour les pouvoirs publics».


Revenant sur le problème du financement des médias privés, le président de l’Opam a profité de l’occasion pour dire que «la subvention seule, ne peut être la panacée», invitant ici les pouvoirs publics à procéder à une redistribution équilibrée de la publicité. «Ce qui n’est pas le cas au Gabon pour le moment, où la publicité est littéralement trustée par les seuls médias d’Etat et au quotidien pro gouvernemental l’Union.»; a-t-il lancé.

Pour rendre hommage à trois figures gabonaises qui ont tant bien que mal marqué la vie des médias, Guy-Pierre Biteghe a proposé la mise en place de trois prix : le premier dénommé Paul Mba Abessole, qui primera le meilleur journal en matière de presse écrite, le deuxième portera le nom de l’ancien président de la République, Omar Bongo Ondimba et sera attribué au meilleur programme audiovisuel et le dernier, portera le nom d’Étienne Moussirou, premier président du Conseil national de la communication, et récompensera, le meilleur site d’actualité.

Laissez votre avis