Insalubrité: L’Etat débloque 1,5 milliard pour la reprise des activités d’Averda

© D.R

Ce mercredi 21 mars, le ministre en charge du Budget et des comptes publics Jean Fidèle Otandault, en présence des représentants du ministère de l’intérieur, tutelle technique de la société de ramassage d’ordures, ont tenu une importante réunion avec le directeur du développement des activités d’Averda, Nicolas Achkar. Cette rencontre avait pour but de négocier la reprise du ramassage des ordures ménagères à Libreville et Akanda dans les meilleurs délais.

Voilà deux semaines maintenant que les trottoirs de la capitale sont confondus à des bennes à ordures géantes. Qu’ils sont encombrés par ces tas d’immondices aux odeurs insoutenables et qui expose les riverains à des risques de maladies avec les inondations causées par les pluies récurrentes de ces derniers jours. Et pour cause, Averda, avait une fois de plus arrêté de façon momentanée ses activités, faute de paiement de la part de l’État d’une ardoise de 16 milliards de Fcfa.

Au cours de la rencontre avec le directeur du développement des activités d’Averda, Nicolas Achkar, le ministre du Budget et des comptes publics, Jean Fidèle Otandault, a annoncé le règlement de la somme de 1,5 milliard de Fcfa pour permettre à la société en charge du ramassage des ordures ménagères dans les communes de Libreville et Akanda de reprendre du service.

«comme vous le savez, l’hygiène n’a pas de prix, donc il était tout à fait normal sous les hautes instructions du chef de l’état que le gouvernement se saisisse de ce dossier pour essayer d’apporter une solution», a confié Jean-Fidèle Otandault au terme de cette réunion avec le représentant de la société Averda.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire