Infrastructures Routières et Immobilières : le Gabon requiert le soutien du Maroc

Jean-Pierre Oyiba, ministre d'État en charge des Infrastructures, des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire © D.R

Le ministre d’État en charge des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire, Jean Pierre Oyiba, a été l’hôte ce lundi 18 décembre du secrétaire d’État chargé des Transports, auprès du ministre Marocain de l’Équipement, du Transport, de la logistique et de l’Eau. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les deux pays dans le domaine des infrastructures routières et immobilières.

Un échange fructueux, selon les informations relayées par la chancellerie gabonaise à Rabat. Jean Pierre Oyiba et Mohamed Najif Boulif ont évoqués les questions relatives au secteur routier et immobilier. À cet effet, le ministre d’État gabonais a fait savoir que le Gabon attend beaucoup de l’expérience Marocaine.

«Le Gabon entend s’appuyer sur l’expertise Marocaine dans ce domaine pour se doter d’un réseau routier  assez performant, dans des délais aussi raisonnables»; a indiqué Jean Pierre Oyiba.

Avant la mise en place d’une commission technique chargée de déblayer le terrain et de baliser un cadre approprié pour la relance de cette coopération. Mohamed Najif Boulif, a tenu à rassurer son amphitryon sur la disponibilité de son pays à redynamiser la coopération entre les deux États dans divers domaines.

«Le Maroc reste tout disposé à permettre au Gabon de saisir ces différentes opportunités dans le cadre de la formation des ressources humaines»; a fait savoir le secrétaire d’État Marocain.

GABON LIBREVILLE

Laissez votre commentaire