samedi,31 octobre 2020
Accueil A La Une Inégalités de genre: Mouguiama-Daouda confirme l'existence des discriminations au Gabon

Inégalités de genre: Mouguiama-Daouda confirme l’existence des discriminations au Gabon

C’est à l’occasion de son discours pendant la cérémonie de remise du rapport de la stratégie de la promotion des droits de la femme et de la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes, par la première dame au chef de l’Etat, que le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, du Transfert des technologies, de l’Education nationale, chargé de la Formation civique a reconnu l’existence des inégalités de genre au Gabon. Une situation qui pour Patrick Mouguuama Daouda doit changer par les efforts conjugués du gouvernement et de la fondation Sylvia Bongo Ondimba au premier plan sur la question de la femme. 

C’est au terme de l’allocution de la ministre de la Justice, Garde des Sceaux, en charge des Droits de l’Homme, Erlyne Antonelle Ndembet épouse Damas, que le Pr. Patrick Mouguiama Daouda s’est présenté devant l’auditoire pour lire son discours de circonstance, dans lequel, il a clairement reconnu que les inégalités de genre au Gabon sont une réalité qu’il faut réduire considérablement. « Les Faits sont têtus mais la réalité est concrète. Les inégalités de genre sont manifestes dans notre pays et des efforts supplémentaires sont à consentir ». 

Un constat du Pr. Patrick Mouguiama Daouda fondé sur des données statistiques de ses deux départements ministériels que sont l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, du Transfert des technologies, de l’Education nationale, chargé de la Formation civique. « Sur un total de 519 postes dans l’éducation nationale, 393 sont occupés par les hommes et 126 par les femmes. Les responsables des établissements dans l’enseignement supérieur sont à 70% des hommes », a-t-il révélé. 

Concluant son discours, le membre du gouvernement a rappelé que « la réduction des inégalités hommes/Femmes est un objectif majeur pour notre pays afin de consacrer l’engagement du Gabon dans sa volonté de tendre vers les sociétés égalitaires ». Une volonté qui a la simple aspiration de l’esprit mais qui a vocation à se matérialiser. 

Le rapport de la stratégie de la promotion des droits de la femme et de la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes arrive ainsi à point nommé pour atteindre cet objectif et traduire en acte la Décennie de la femme, volonté du  Président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. 




Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion