Indice de prospérité: le Gabon à la 132ème place

Ozangué, un quartier du 5ème arrondissement de Libreville © GMT

L’indice de prospérité legatum élaboré par l’Institut Legatum, une division de la société d’investissement privée Legatum a été rendu public le 28 novembre 2018. Ainsi dans ce baromètre annuel des pays les plus prospères du monde, le Gabon perd 5 places par rapport à 2017 et se retrouve à la 132ème place mondiale et 26ème continentale.

Ainsi, sur les 149 pays répertoriés, le Gabon se classe à la 132ème place mondiale et à la 26ème continentale derrière le Cameroun et devant la Libye avec un score de 49,24 points. Le pays fait donc une chute vertigineuse de 9 places par rapport à 2017. L’étude s’est appuyée sur plusieurs critères notamment l’économie, le climat des affaires, la gouvernance, l’éducation, la santé, la sécurité, la liberté personnelle, le capital social et l’environnement naturel.

Dans son édition 2018, le Gabon obtient les meilleurs résultats en matière de libertés individuelles et d’éducation et le plus bas en ce qui concerne le domaine économique. Il n’a montré aucune amélioration dans les classements de piliers par rapport à l’année dernière, alors qu’il perdait 16 places sur le capital social.

Sur le plan continental les 5 premières places sont trustées par Maurice (29e rang mondial), l’Afrique du Sud (68e), la Namibie (70e), le Botswana (83e) et le Ghana (84e). « La majorité des pays africains ont enregistré des performances positives. Toutefois, les plus mauvaises performances par l’ensemble des pays du continent ont été répercutées au niveau des critères de santé, éducation, sécurité et sûreté », indique le rapport.

Laissez votre commentaire